Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Illigera, Blume , Bijdr. 1153 (1826).

Description

Distribution

Le genre est paleotropical.

Description

Il s'agit de lianes persistantes, aux feuilles alternes, composées de 3-5 folioles pétiolulées, entières. Les fleurs (FF = [ 5S + 5P + 5E + C ]), pentamères, actinomorphes et bisexuées, sont assemblées en panicules composées de cymes, axillaires, plus rarement terminales. Le calice, courtement tubulaire, possède 5 lobes oblongs à elliptiques, avec 3-5 nervures, tandis que la corolle possède 5 pétales valvaires, similaires aux sépales. Il y a 5 étamines épigynes, aux anthères à dehiscence latérale. L'ovaire infère est uniloculaire, avec un ovule pendant et unique, et un style filiforme, avec un stigmate dilaté et réniforme. Il est entouré d'un disque avec 5 petites glandes. Les fruits sont munis de 2-4 ailes latérales, souvent de taille différentes par paires, et contiennent une seule graine, au testa membraneux et aux cotylédons plan-convexe.

Illigera grandiflora

W.W. Smith & Jeffrey , in Notes Bot. Gard. Edin. viii. 189 (1914).

filter reset
Syn. : Illigera villosa

Distribution

Asie tropicale (Inde, Birmanie, sud de la Chine). Forets, entre 800 et 2100 m. Floraison : VI-VIII. Fructification : VIII-X.

Description

Liane persistante (haut : 2-6 m), aux rameaux anguleux, brun jaunatre, plus ou moins velus. Feuilles tomenteuses, composées de 3 folioles hispides, ovales à lancéolées-elliptiques (long : 4-14 cm, large : 3-9 cm), aux pétiolules de 0,5-2 cm de long, entières. Fleurs rouges ou pourpres, aux lobes du calice oblongs, de 1,2-1,4 mm de long, aux pétales plus petits, aux étamines aux filets velus, à l'ovaire plus ou moins tetragone, pubescent, au style de 8-13 mm de long, groupées en cymes axillaires compactes et assez courtes, plus rarement en panicules. Fruits avec 2-4 ailes larges de 3-4 cm.