Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Kadsura, Kaempf. ex Juss. , in Ann. Mus. Par. xvi. (1810) 340.

Description

Distribution

Le genre est natif de l'est de l'Asie.

Description

Il s'agit de lianes ou d'arbustes grimpants, persistants, aux feuilles alternes, astipulées, simples et entières ou serratulées. Les fleurs (FFmâle = 7-24T + 12-80E et FFfemelle = 7-24T + 20-300E ), actinomorphes et unisexuées (monécie ou parfois dioecie), sont généralement solitaires et axillaires, plus rarement fasciculées par 2-4 sur des brachyblastes. Elles se composent de 7-24 tépales imbriqués, généralement disposés sur 3 verticilles. Les fleurs mâles possédent 12-80 étamines, parfois aggregées en une tête cylindrique ou ellipsoide, et les femelles un receptacle obovoide à ellipsoide portant 20-300 carpelles libres, disposés en spirales. Les fruits apocarpiques sont composées de carpelles drupacés globuleux à ellipsoides, généralement charnus et à l'épicarpe coriace, avec 2-5 graines ellipsoides, réniformes ou ovoides.

Kadsura philippinensis

Elmer , Leaf!. Philipp. Bot. 1 (1908) 277

filter reset
Syn. : Kadsura macgregorii, K. sorsogonensis

Distribution

Asie tropicale (Philippines : Luzon, Mindanao). Forêts, entre 600 et 2100 m.

Description

Liane ligneuse et persistante. Feuilles elliptiques (long : 7-10 cm, large : 3-5 cm), à la base obtuse à cuneiforme, aux marges entières ou denticulées, à l'apex aigu ou acuminé, au pétiole glabre (long : 8-15 mm). Fleurs solitaires et axillaires, unisexuées (dioecie), avec 10-12 tépales blancs ou jaunes, ovales (long : 1-6 mm), les mâles au receptacle ellipsoide (diam : 3 mm), avec 26-42 étamines, les femelles avec 17-36 carpelles ellipsoides.