Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Maerua, Forsskal , FI. Aegypt. Arab. : 104 (1775)

Synonymie Niebuhria, Courbonia, Physanthemum

Description

Distribution

Le genre est originaire des régions sèches d'Afrique tropicale, ainsi que de Madagascar et du Moyen-Orient, avec quelques espèces en Inde.

Description

Il s'agit d'arbres ou d'arbustes caducs, parfois grimpants, aux feuilles alternes, sessiles ou pétiolées, simples ou composées de 2-5 folioles, aux marges entières. Les fleurs, actinomorphes et bisexuées, sont groupées en racèmes subterminaux et frequemment corymbiformes. Elles se composent de 3 sépales soudés à la base, valvaires et caducs, de 3-4 pétales libres et caducs, parfois absents, de nombreuses étamines libres ou soudées à la base, exsertes, et d'un ovaire supère et uni- à biloculaire, sur un gynophore allongé. Les fruits sont des capsules bacciformes, parfois torulées ou moniliformes.

Maerua bussei

(Gilg & Bened.) Wilezek , in F.C.B. 2 : 494, t. 47 (1951)

filter reset
Syn. : Capparis bussei

Distribution

Afrique tropicale (Tanganyika, Ouganda, Congo). Forêts décidues, broussailles, savanes, en altitude, jusqu'à 1100 m.

Description

Arbre ou arbuste caduc et glabrescent (haut : 5 m). Feuilles simples ou trifoliolées, composées de folioles obovales elliptiques à elliptiques (long : 65-150 mm, large : 25-65 mm), coriaces, aux marges entières, à l'apex aigu ou acuminé, au pétiole glabre (long : 50-100 mm). Fleurs aux sépales ovales (long : 7-11 mm), aux pétales obovaux et blancs (long : 15 mm), avec 60-80 étamines, groupées en racèmes corymbiformes subterminaux. Capsules sphériques (diam : 20 mm).