Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Staudtia, Warb. , in Nov. Act. Nat. Cur. lxviii. (1897) 128.

Description

Distribution

Ce genre est originaire d'Afrique tropicale.

Description

Il s'agit d'arbres persistants, aux feuilles simples et entières, alternes. Les fleurs (FFmâle = (3-4)T + (3-4)E et FFfemelle = (3-4)T + C), petites, sont actinomorphes et unisexuées : le genre est dioique ou monoique. Elles sont groupées glomerules axillaires courtement stipités. Elles se composent d'un périanthe simple, avec 3-4 lobes. Les fleurs mâles sont forméesde 3-4 étamines aux filets soudés en une colonne staminale, et les fleurs femelles d'un ovaire supère, unicarpellé et uniloculaire. Les fruits sont des drupes au pericarpes cartilgineux et dehiscent.

Les espèces du genre

Filtrer les espèces

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés

Staudtia kamerunensis

Warb. , in Nov. Act. Nat. Cur. lxviii. (1897) 241.

filter reset
Syn. : Myristica niohue, Staudtia gabonensis, S. stipitata, S. congensis

Distribution

Afrique tropicale (Zambie, Nigeria, Cameroun, Gabon, Angola, Zaire, Ouganda, Burundi). Forêts sempervirentes humides, entre 1000 et 1300 m.

Description

Arbre persistant (haut : 10-35 m), à l'écorce gris rougeâtre. Feuilles elliptiques à oblongues ou oblongues lancéolées (long : 5,5-16 cm, large : 1,5-6,5 cm), subcoriaces, à l'apex longuement acuminé ou caudé, à la base cuneiforme ou arrondie, au pétiole pubescent (long : 5-17 mm). Fleurs unisexuées (dioecie ou monécie), petites, les mâles avec 3-4 tépales soudés et tomenteux (long : 2 mm), avec 3-4 étamines aux filets soudés, les femelles au perianthe subglobuleux, avec 3-4 tépales soudés et tomenteux (long : 2 mm), à l'ovaire globuleux et tomenteux, groupées par 20-50 pour les mâles et par 2-20 pour les femelles en glomerules axillaires denses et pubescents (diam : 5-10 mm). Drupes ellipsoides à ovoides (long : 13-25 mm), avec une graine ligneuse, ovoide à oblongue ellipsoides.