Plantes et botanique

Genres

0 connus

0 décrits

taux : 0 %

Espèces

0 connues

0 décrites

taux : 0 %

Brunelliaceae, Engl.

Description

Le nom de la famille commémore Gabriel Brunelli, autrefois professeur de botanique et conservateur du jardin de Bologne en Italie.

Distribution

Carte de repartition des BrunelliaceaeCette petite famille monogénérique est entièrement néotropicale, et est principalement concentrée dans la Cordillère des Andes.

Appareil végétatif

Il s'agit d'arbres persistants, aux rameaux anguleux et portant une pubescence caractéristique brun rougeâtre ou brun jaunâtre. Les feuilles sont opposées ou ternées, simples ou imparipennées, portant des stipules éduites et caduques. Le limbe a une nervation pennée et des marges entières à dentées, et est souvent pubescent.

Reproduction

Les petites fleurs sont hypogynes, actinomorphes, généralement unisexuées, les plantes étant dioiques ou gynodioiques), rarement bisexuées. Elles sont assemblées en cymes ou en panicules axillaires ou terminaux. Le périanthe est apétale et comporte 4-8, généralement 5, sépales unisériés, valvaires, persistants et soudés, formant un calice courtement tubulaire. L'androcée se compose de 8-14 étamines libres, il est diplostémone ou triplostémone, alternisépale. Les filets sont pubescents, et les anthères dorsifixes, versatiles, à déhiscence introrse et longitudinale. Chez les fleurs femelles, elles sont absentes ou réduites à des staminodes. L'ovaire est supère, avec 2-8 mais généralement 4-5 carpelles libres. Dans chacun d'entre eux, on trouve 2 ovules pendants et anatropes ou épitropes, sur un placenta marginal. Le style est linéaire et souvent récurvé, et le stigmate est papilleux.

Les fruits sont composés de follicules apiculés, lignifiés et pubescents, et les graines ont un albumen charnu et un gros embryon.

Classification et phylogénie

La famille est proche des Cunoniaceae et des Simaroubaceae.

Les genres de la famille

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés

Brunellia