Plantes et botanique

Genres

0 connus

0 décrits

taux : 0 %

Espèces

0 connues

0 décrites

taux : 0 %

Burmanniaceae, Blume

Familles inclusesTripterellaceae, Corsiaceae, Thismiaceae

Description

Distribution

Carte de repartition des BurmanniaceaeLa famille est pantropicale, et se rencontre particulièrement dans les forets du Brésil, d’Afrique équatoriale, du sud-est de l'Asie.

Appareil végétatif

La plupart des espèces sont de petites plantes herbacées vivaces ou annuelles, mycotrophiques, semi-mycotrophiques ou autotrophiques, aux minces tiges érigées et non ramifiées produites à partir de rhizomes ou de tubercules.

Les feuilles sont souvent absentes. Lorsqu'elles existent, elles sont groupées près de la base de la tige, généralement longues et étroites avec une nervation parallèle. Celles placées plus haut sur la tige sont beaucoup plus petites ou écailleuses et alternes. Toutes sont dépourvues de stipules. Chez de nombreuses espèces, les parties végétatives sont incolores et, dans ce cas, les plantes sont saprophytes, se nourrissant des matières en décomposition du sol.

Reproduction

Les fleurs, généralement portées par le sommet de la tige, sont assemblées en grappes ou en cyme, ou sont parfois solitaires. Elles sont régulières, rarement irrégulières, bisexuées, rarement unisexuées, et blanches, bleues, plus rarement jaunes.

Le périanthe a 6 segments disposés sur 2 verticilles, soudés à la base en un tube trigone ou à 3 ailes. Ces tépales sont parfois muni d'un appendice terminal. Le verticille externe entoure et protège le verticille interne dans le bouton.

Les segments internes du périanthe portent 3 ou 6 étamines, dans le premier cas, elles sont dépourvues de filet, sinon, elles pendent dans le tube périanthaire. L'ovaire est infère, avec 3 carpelles soudés formant 3 loges à placentation axile ou 1 loge avec 3 placentas pariétaux. Il y a de nombreux et minuscules ovules anatropes et bitegumentés dans chaque loge. Le style filiforme porte 3 stigmates.

Le fruit est une unique capsule dont la déhiscence s’effectue par 3 fentes longitudinales. Le périanthe persiste généralement et donne l’apparence d’une capsule à 3 ailes. Les graines ont peu ou pas d’albumen et l’embryon est très petit.

Classification et phylogénie

Alors que les Burmanniaceae sont traditionellement placées parmi les Orchidales, des recherches ont montré que la famille pourrait être très proches des Dioscoreaceae(L. R. Caddick et al., 2000) . Si elles ont souvent été décrites comme saprophytiques, elles sont plus précisemment mycotrophiques ou myco-heterotrophiques (J. R. Leake 1994), même les espèces autotrophes sont endomycorrhiziéenne (P. J. M. Maas et al. 1986b; C. E. Wood Jr. 1983).

Les genres de la famille

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés

Afrothismia
Apteria
Arachnitis
Burmannia
Campylosiphon
Corsia
Corsiopsis
Cymbocarpa
Dictyostega
Geomitra
Gymnosiphon
Haplothismia
Hexapterella
Marthella
Miersiella
Oxygyne
Scaphiophora
Thismia