Plantes et botanique

Genres

0 connus

0 décrits

taux : 0 %

Espèces

0 connues

0 décrites

taux : 0 %

Cyanastraceae, Leybold

SynonymieTecophilaeaceae

Familles inclusesAndrosynaceae, Cyanellaceae, Lanariaceae, Walleriaceae

Description

Distribution

Carte de repartition des CyanastraceaeLa famille a une aire de répartition très disjointe. Un premier groupe de genre est originaire du Chili (Conanthera, Zephyra et Tecophilaea), tandis qu'Odontostomum est originaire de Californie et Cyanella d’Afrique du sud.

Appareil végétatif

Les Tecophileaceae sont des plantes herbacées vivaces, souvent acaulescentes, avec des cormes ou des tubercules. Les cormes sont parfois munis d'une tunique fibreuse issue de la base persistante des feuilles. Le tubercule est généralement épais et plat en forme de disque.

Les feuilles sont généralement alternes à la base de la hampe florale, ou se dressent directement à partir de la tige souterraine. Souvent sessiles, elles sont en forme de coeur, de disque, ovales ou longues et étroites, et habituellement lisses et glabres. Les plus externes sont des cataphylles membraneuses, dénuées de rôle photosynthétique et réduites à une base engainante.

Reproduction

Les fleurs sont hypogynes, bisexuées et actinomorphes, sont disposées en racèmes, panicules ou épis, terminaux ou latéraux, et sous-tendues par des bractées souvent membraneuses. Quelquefois, les fleurs sont solitaires.

Le périanthe est composé de 2 verticilles de 3 segments chacun. Les segments sont libres ou soudés ensemble à la base en un court tube. Les étamines sont en 2 verticilles de 3, attachées aux segments du périanthe. Chez certaines espèces, un des verticilles est stérile et sous forme de staminodes. Les anthères de la plupart des espèces libèrent leur pollen par un pore terminal situé sur chaque loge. Elles sont généralement basifixes. Le connectif est souvent développé aux deux extrémités, la partie basale étant renflée ou éperonnée. L’ovaire est semi-infère, infère ou supère, et consiste en 3 carpelles soudés formant 3 loges, avec de nombreux ovules disposés sur 2 rangs sur des placentas axiles dans chaque loge. L’ovaire est surmonté d’un style filiforme qui se termine par un stigmate à 3 lobes.

Le fruit est une capsule trilobée et loculicide, contenant de nombreuses graines, chacune avec un gros embryon entouré d’un albumen charnu.

Les genres de la famille

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés

Conanthera
Cyanastrum
Cyanella
Kabuyea
Lophiola
Odontostomum
Tecophilaea
Walleria
Zephyra