Plantes et botanique

Familles

0 connues

0 décrites

taux : 0 %

Genres

0 connus

0 décrits

taux : 0 %

Espèces

0 connues

0 décrites

taux : 0 %

Description

Description

On a retrouvé, dans des dépôts allant du Carbonifère supérieur au Jurassique, des restes montrant des caractères archaïques, que l'on a parfois considérés comme étant des Auracariaceae fossiles, cette famille paraissant la plus primitive des Coniferopsides actuelles, en raison d'analogie dans les caractères de leur bois, et que l'on attribue maintenant à des familles éteintes regroupées dans l'ordre des Lebachiales.

Chez Voltzia heterophylla, les feuilles sont dissemblables, les unes déjà aciculaires comme les aiguilles de Pinales actuelles, les autres encore foliacées. Les appareils reproducteurs femelles sont des rameaux foliacés dont les lobes portent des ovules insérés dans l'épaisseur du limbe. Lebachia portait des rameaux fertiles dont les aiguilles passaient graduellement à des écailles ovulifères formant un cône terminal, un peu comme chez certains Lycopodes. Dans les cônes, les ovules étaient entourés de bractées encore libres entre elles, comme chez certains conifères actuels. Chez Walchia, la différenciation du cône ovulifère est plus accentuée.

Voltzia heterophylla


Lebachia sp.


Walchia sp.

Les familles des Lebachiales