Plantes et botanique

Genres

0 connus

0 décrits

taux : 0 %

Espèces

0 connues

0 décrites

taux : 0 %

Canellaceae, Mart.

Familles inclusesWinteranaceae

Description

Distribution

Carte de repartition des CanellaceaeLa famille est pantropicale, et trois des genres se trouvent en Amérique centrale et aux Antilles, et les deux autres en Afrique de l'est et à Madagascar.

Appareil végétatif

Les Canellacées sont une petite famille d'arbres ou d'arbustes persistants et aromatiques. Les feuilles, alternes, astipulées, sont simples et entières, généralement coriaces et parsemées de glandes.

Anatomie

Les cellules sécrétrices à l'origine des qualités aromatiques du bois sont situées dans le parenchyme.

Reproduction

Les fleurs sont asemblées en cymes axillaires ou terminales, plus rarement solitaires ou groupées en racèmes. Bisexuées, elles sont actinomorphes, hypogynes, et de prefloraison imbriquée.

Elles se composent de 3 sépales persistants, de 5(-12) pétales groupés en 1(-4) verticilles, de 10 étamines, parfois au nombre de 7 ou de 12, monadelphes, aux anthères extrorses à dehiscence transversale, et aux filets connés formant un tube autour dun ovaire supère constitué par 2-6 carpelles uniloculaires, à placentation parietale. Les placentas ne possèdent qu'un ou deux ovules. Le style, court, est surmonté d'un stigmate bi- à hexalobé.

Le fruit est une baie avec 2 ou plusieurs graines qui ont un embryon droit ou legerement courbé, un endosperme ruminé et un albumen gras.

Classification et phylogénie

La famille est generalement considérée comme voisine des Annonaceae et surtout des Winteraceae notamment par la structure de leur pollen et par leurs vaisseaux scalariformes (A. Cronquist 1981, R. M. T. Dahlgren 1980, H. Melchoir et W. Schultze-Motel 1959, R. F. Thorne 1976, T. K. Wilson 1960, C. E. Wood Jr. 1958). Toutefois, la famille fut placée parmi les Théales-Hypericales par J. K. Small (1933). D'autres observations portant sur des éléments consituant des sèves et sur le génome des plastides renforcent cette hypothèse (L.J. Hickey 1971 et H.D. Behnke 1988).

Le genre Cinnamosma, caractérisé par des pétales soudés, est originaire de Madagascar. Le genre Canella vient d'Amérique tropicale, et possède des pétales libres mais une inflorescence terminale, les autres genres ayant des fleurs axillaires. Le genre Pleodendron, limité à Puerto Rico, possède 12 pétales, alors que le genre Cinnamodendron, des Antilles et des régions tropicales d'Amérique du sud, a 10 pétales et de nombreuses étamines. Le genre Warburgia, de l'Afrique de l'est, a 10 pétales et 10 étamines.

Intérets

La cannelle blanche provient de l'écorce de Canella winterana et est utilisée comme un tonique ou comme un condiment. Les fleurs violettes, une fois traitées, degagent un parfum musqué. L'écorce de Cinnamodendron corticosum des Antilles est aussi employée comme tonique. Le bois aromatique de Cinnamosma fragans de Madagascar est exporté à Bombay où il est utilisé lors de cérémonies religieuses. Warburgia salutaris, un arbre d'Ouganda, produit une résine utillisée localement pour fixer les manches des outils, ses feuilles servent d?épices et ses ecorces de purgatif.

Les genres de la famille

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés