Plantes et botanique

Genres

0 connus

0 décrits

taux : 0 %

Espèces

0 connues

0 décrites

taux : 0 %

Linaceae, S.F. Gray , Nat. Arr. Brit. P1. 2: 639. 1821

Familles inclusesCtenolophacaceae, Hugoniaceae

Description

Distribution

Carte de repartition des LinaceaeLa famille des Linaceae est cosmopolite, mais la plupart de ses membres sont concentrés dans les régions tempérée.

Appareil végétatif

Il s'agit d'arbres et d'arbustes persistants et caducs, et de plantes herbacées annuelles ou vivaces. Les feuilles, alternes ou plus rarement opposées, sont simples, aux marges entières, généralement sessiles, parfois astipulées.

Anatomie

L'anatomie montre de longues fibres pericycliques cellulosiques et des prismes d'oxalate de calcium.

Reproduction

Les inflorescences sont des cymes ou des racèmes, axillaires ou terminales. Chez le genre tropical Hugonia, les parties inférieures de l'inflorescence sont modifiées en crochets afin de permettre à la plante de grimper.

Les fleurs, actinomorphes et bisexuées, sont hypogynes. Il y a 5, rarement 4, sépales imbriqués, libres ou connés à la base, généralement persistants. Les 4-5 pétales libres ou connés à la base, sont convolutés et généralement rapidement caducs, et ont un limbe frequemment onguiculé. Des glandes nectarifères extrastaminales sont souvent présentes. Les 4-5 étamines, parfois au nombre de 10-15, sont libres ou connées à la base, disposées sur un verticille, et généralement oppositisépales. Les anthères, introrses, ont une dehiscence longitudinale. Parfois sont aussi présentes 5 staminoldes libres, alternant avec les étamines. L'ovaire est supère, composé de 2-5 carpelles soudés, mais il peut cependant avoir 4-10 loges par suite de développement de faux septums. Chaque loge renferme 1-2 ovules pendants, anatropes et bitégumentés, et la placentation est axillaire. Les 2-5 styles sont distincts ou connés à la base. Les stigmates sont .subcapités.

Le fruit est capsulaire, à dehiscence septicide, plus rarement drupacé, plus exceptionellement encore schizocarpique (Anisadenia). La graine est généralement albuminée, et renferme un embryon droit. La graine des Linum possède une enveloppe mucilagineuse qui se gonfle sous l'action de l'eau.

Classification et phylogénie

La famille partage certains caractères avec les Geraniaceae. Le genre Anisadenia est considéré comme un lien avec la famille des Plumbaginaceae.

Les genres peuvent être différenciés d'après leur port, et par des caractéristiques florales telles que l'absence ou la présence de staminodes ou le nombre de loges dans l'ovaire... Le genre Ctenolophon est considéré par certains auteurs comme formant la famille distincte des Ctenolophonaceae. Ce genre est caractérisé par des pétales précocement caducs et la fusion des courts filets des étamines.

Intérets

Le Linum usitatissimum est le lin cultivé, ceci depuis la très haute antiquité, comme plante textile et comme plante oléagineuse. Sa tige renferme des fibres pericycliques cellulosiques, fournissant le tissus de lin. L'huile de ses graines est peu comestible, mais très siccative, et est utilisée en peinture, en savonnerie, pour fabriquer les linoleums et aussi pour rendre les toiles imperméables. Les espèces africaines Hugonia obtusifolia et H. platysepala fournissent des fruits comestibles. Ctenolophon parvifolium, un arbre de Malaisie, fournit un bois dur et résistant utilisé dans la construction des maisons. D'autres espèces sont ornementales (Linum flavum, L. arboreum, Reinwardtia indica...).

Les genres de la famille

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés

Anisadenia
Cliococca
Ctenoplophon
Hebepetalum
Hesperolinon
Hugonia
Indorouchera
Linum
Philbornea
Radiola
Reinwardtia
Roucheria
Sclerolinon
Tirpitzia