Plantes et botanique

Genres

0 connus

0 décrits

taux : 0 %

Espèces

0 connues

0 décrites

taux : 0 %

Bixaceae, Link

Description

La famille des Bixaceae ne comprend qu'une espèce, Bixa orellana L. Sp. Pl. 512 (1753), synonyme de Orellana americana, qu'un certain nombre de flore subdivisent en 4-6 espèces différentes (B. orellana, B. urucurana, B. spaherocarpa, B. platycarpa, B. arborea, B. excelsa).

Elle est originaire des forêts d'Amérique tropicale, mais est naturalisée dans les forêts et les friches de nombreuses contrées tropicales, jusqu'à 2000 mètres d'altitude.

Il s'agit d'un arbre ou d'un arbuste persistant, aux ramille plus ou moins pubescentes. La couonne est ouverte et étalée. L'écorce est lisse, brune à grise. Les feuilles, alternes, sont pétiolées et stipulées. Le limbe, chartacé, est ovale (long : 6-16 cm), avec une base cordée, un apex atténué, des marges entières et un nervation palmée. Le pétiole est glabrescent (long : 4-12 mm) et les stipules, caduques, sont triangulaires (long : 5-8 mm).

Les feuilles et les tiges contiennent une sève rougeâtre. L'anatomie montre des poils tecteurs, des prismes ou des macles d'oxalate de calcium, et un appareil sécréteur constitué de cellules à résine dans le parenchyme de la tige et de la racine, et de canaux à gommes dans l'écorce et la moelle de la tige et du pétiole.

Les fleurs, actinomorphes et bisexuées, sont groupées en panicules ou en corymbes terminaux (long : 6-15 cm), pourvus de bractées caduques. Le périanthe se compose de 5 sépales libres et imbriqués, caducs, ovales à orbiculaires long : 9-12 mm), legerement pubescents, et de 5 pétales libres, parfois au nombre de 4 ou 7, imbriqués, obovaux (long : 2-3 cm, large : 1-2 cm), blancs, roses ou pourprés. Les nombreuses étamines libres sont insérées sur un disque annulaire. Les filets sont filiformes, rt les anthères, biloculaires, en forme de fer à cheval inversé, sont déhiscentes par une courte fente apicale. L'ovaire est supère et uniloculaire, globuleux (long : 2-3 mm), et renferme 2 placentas pariétaux multiovulés. Le style est solitaire, et le stigmate legerement bifide.

Le fruit est une capsule loculicide et bivalve, ovale (long : 2-4 cm, diam : 2-3,5 cm), densément couverte d'appendices. Les nombreuses graines, obovoides, ont un testa possédant de nombreuses glandes sessiles et rouges.

Les Bixaceae sont parfois rattachées aux Cochlosperrmaceae, qui possèdent également des feuilles alternes et stipulées. Elles ont également des affinités avec la famille plus primitive des Dilleniaceae. Les anthères en fer à cheval se retrouvent aussi chez les Thymeleaceae. Enfin, certains auteurs isolent les Bixaceae dans un ordre indépendant, celui des Bixales.

Bixa orellana, le roucouyer, est un arbuste ornement à croissance rapide cultivé dans les pays chauds. Le tégument des graines contiennent de la bixine et de la norbixine, des pigments rouges connus sous le nom d'anatto. Ces pigments servent à colorer les fromages, les margarines, le savon, les cosmétiques, le chocolat, les peintures et les vêtements. Les Indiens d'Amérique latine s'en peignaient la peau. Le tégument a des propriétés vermifuges, tandis que les racines et les feuilles sont employées contre les maux de tête. L'espèce a été nommée en l'honneur du conquistador espagnol Francisco de Orellana, qui, en 1542, fut le premier Européen à naviguer sur l'Amazone.

   

   
 
Fig. 1
Fig. 2
Fig. 3
Fig. 4
 

Bixa orellana - fig. 1 : diagramme floral / fig. 2 : coupe longitudinale d'une fleur / fig. 3 : détail d'une fleur aux pétales et à la presque totalité des étamines ôtées / fig. 4 : détail d'un fruit : déhiscence, coupe longitudinale, coupe transversale.


Les genres de la famille

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés

Bixa

Les espèces de la famille