Plantes et botanique

Genres

0 connus

0 décrits

taux : 0 %

Espèces

0 connues

0 décrites

taux : 0 %

Erythroxylaceae, Kunth , Nov. Gen. Sp. 5:175 (1822).

Familles inclusesNectaropetalaceae

Description

Distribution

Carte de repartition des ErythroxylaceaeLa famille est essentiellement tropicale, concentrée dans les Andes et le bassin amazonien. Plus secondairement, on retrouve des espèces en Afrique, à Madagascar, dans le sud-est de l'Asie, et dans les régions tropicales d'Australie.

Appareil végétatif

Les Erythroxylaceae sont des arbres et des arbustes persistants. Les feuilles sont alternes ou plus rarement opposées (Aneulophus), généralement spiralées, simples et généralement entières. La nervation est essentiellement pénnée. Les stipules sont intrapetiolaires, plus rarement interpetiolaires, souvent caduques. L'anatomie des feuilles montre des stomates à deux cellules annexes parallèles à l'ostiole, et un periderme sous-epidermique.

Reproduction

Les fleurs sont généralement solitaires et axillaires, parfois groupées en fascicules axillaires (Pinacopodium). Elles sont généralement bisexuées, rarement unisexuées, et dans ce cas il y a dioecie. L'hétérostylie est fréquente. De petite taille, dépourvues de disque hypogyne, elles sont actinomorphes.

Le calice possède 5 sépales libres ou soudés, persistants, imbriqués ou valvaires, de forme généralemrent campanulée. Les 5 pétales sont libres ou partiellement connés, imbriqués ou contortés, souvent munis d'une ligule interne. Il y a 10 étamines soudées à la base en un tube ou libres (Nectaropetalum). L'androcée est diplostémone. Les anthères sont biloculaires, dorsifixes, versatiles, introrses, dehiscentes par des fentes longitudinales. L'ovaire est supère, avec 3-4 carpelles soudés formant 3-4 loges, dont seules 1 ou 2 sont fertiles. Chaque loge possède un ovule epitrope, anatrope ou hemianatrope sur des placentas axiles ou apicaux. Les ovules sont crassinucellés et munis d'un funicule. Il y a 1-3 styles apicaux, soudés ou libres.

Les fruits sont des drupes ovoides, entourées du calice persistant. Les graines sont albuminées et ont un embryon droit et des cotylédons plats. La germination est phanerocotylaire.

Classification et phylogénie

La famille est très proche des Linaceae.

Intérets

La plante la plus connue de la famille est l'Erythroxylon coca, arbuste originaire des Andes. Ses feuilles contiennent divers alcaloïdes, dont le principal est la cocaïne. D'autres espèces ont utilisées localement pour leur bois, la teinture de leur écorce, leurs huiles essentielles ou leurs propriétés médicinales.

Les genres de la famille

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés

Aneulophus
Erythroxylum
Nectaropetalum
Pinacopodium