Plantes et botanique

Genres

0 connus

0 décrits

taux : 0 %

Espèces

0 connues

0 décrites

taux : 0 %

Humiriaceae, Juss.

SynonymieHoumiriaceae

Description

Distribution

Carte de repartition des HumiriaceaeLa famille est originaire d'Amérique centrale et d'Amérique du sud, avec seulement deux espèces de Sarcoglottis se trouvant également en Afrique de l'ouest.

Appareil végétatif

Les Humiriaceae sont des arbres ou des arbustes, persistants ou plus généralement caducs, au bois généralement dense et dur. Les feuilles, alternes, souvent distiques, sont simples, aux marges entières à crénelées, et astipulées. Le limbe, souvent coriace, possède une nervation pennée, et est fréquemment pourvu de glandes punctiformes aux revers ou en position marginale. Elles sont généralement pétiolées, et chez certains membres de la famille, comme Sarcoglottis, le pétiole est renflé à la base. 

Reproduction

Les inflorescences, axillaires ou pseudoterminales, plus rarement terminales, sont de type paniculiforme ou corymbiformre, aux ramifications alternes, di- ou trichotomes. Les bractées et bractéoles, réduites, sont persistantes lou caduques, et courtement pédicellées. Les fleurs sont actinomorphes, hypogynes et bisexuées. Les 5 sépales imbriqués sont libres ou connés à la base et formant une coupe ou un tube court, glabre ou pubescent. Ils sont généralement égaux, mais chez quelques espèces, les deux lobes externes sont legerement plus petits. Les 5 pétales sont libres, contortés ou imbriqués, et sont parfois persistants. Leur couleur est généralement blanche à jaunâtre, plus rarement rouge. Il y a 10-30 étamines disposées en une ou plusieurs séries, les filaments, dont la longueur alterne, étant libres ou soudés à la base et formant un court tube staminal. Les anthères sont dorsifixes, versatiles ou basifixes, biloculaires ou quadriloculaires, à dehiscence longitudinale, plus rarement uniloculaires et dehiscentes par détachement dû à une séparation au niveau du connectif. Des staminodes sont fréquemment présentes. Un disque intrastaminal annulaire est présent, souvent denté ou membraneux et divisé au sommet en 10-20 languettes libres et fines, appliqué contre l'ovaire. Celui-ci est supère, composé de 4-7 carpelles soudés, généralement au nombre de 5. Il est sessile, ovide à ellipsoide, avec généralement 5 loges renfermant chacune 1-2 ovules anatropes, pendants et apicaux, sur des placentas axiles. Le style est unique, avec généralement 5 stigmates souvent capités.

Le fruit est drupacé, avec un péricarpe charnu plutôt mince, un exocarpe charnu à fibreux, et un endocarpe ligneux comportant souvent des cavités résinifères. Il possède 5 loges, mais généralement 1-2 graines seulement. Celles ci contiennent un albumen charnu, gras et abondant, qui entoure un embryon droit aux cotylédons courts.

Classification et phylogénie

La famille est voisine de celle des Linaceae. Le nombre d'étamines, la nature des anthères et de l'ovaire sont des caractères distinctifs des genres de la famille. Les fleurs de Vantanea possèdent de nombreuses étamines à 4 loges, alors que les fleurs d'Humiria et de Sarcoglottis possèdent 10-20 étamines avec des anthères à 2 loges. L'ovaire des fleurs d'Humiria renferme 2 ovules par loges, et celui des fleurs de Sacoglottis 1 seul ovule par loge.

Intérets

Humiria floribunda est le seul membre de la famille ayant une valeur économique. Son bois dur et résistant de couleur brun-rouge est utilisé localement pour les constructions. Le fruit de Sarcoglottis gabonensis fournit une boisson fermentée locale.

Les genres de la famille

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés

Duckesia
Endopleura
Humiria
Humiriastrum
Hylocarpa
Sacoglottis
Schistostemon
Vantanea