Plantes et botanique

Genres

0 connus

0 décrits

taux : 0 %

Espèces

0 connues

0 décrites

taux : 0 %

Illiciaceae, Van Tiegh.

Description

Les Illiciaceae sont une petite famille représentée uniquement par le genre Ilicium.

Distribution

Carte de repartition des IlliciaceaeLa famille est originaire des régions subtropicales et tropicales des Amérique et d'Asie.

Appareil végétatif

Il s'agit de petits arbres et d'arbustes persistants, généralement glabres. Les feuilles, alternes, plus rarement subopposées ou pseudoverticillées, sont pétiolées, pennanervées, simples et entières, et sont dépourvues de stipules et souvent aromatiques.

Anatomie

On observe, en plus de la plupart des caractères anatomiques propres aux Magnoliales, des cellules à mucilage.

Reproduction

Les fleurs, actinomorphes et bisexuées, sont généralement solitaires, plus rarement groupées en petites inflorescences axillaires.

Sur un receptacle courtement conique, on trouve un périanthe composé de 7-33 tépales libres, impbriqués, jaunes ou rouges, rarement blancs, multiseriés, glanduleux, les plus externes, parfois sepaloïdes, et les plus internes étant plus courts que les autres.

L'androcée consiste en de nombreuses étamines hypogynes, parfois réduites à un nombre de 4, uni- ou multiseriées, avec des anthères bi- à tetraloculaires, basifixes, à dehiscence longitudinale. L'ovaire, supère, se compose de 7-15 carpelles libres, uniseriés, uniloculaires, compressés latéralement, contenant chacun un ovule anatrope, inseré ventralement à la base de l'ovaire, avec un style court et stipité.

Les fruits se composent d'au moins 10 follicules verticillés autour d'un torus très court, donnant un aspect étoilé à l'ensemble, dehiscents par la suture ventrale. Les graines, elliptiques à ovales, comporéssées latéralement, possèdent un embryon minuscule et un albumen abondant et gras.

Classification et phylogénie

La famille a parfois valeur d'ordre (Illiciales), ordre dans lequel est aussi rattaché la petite famille des Schisandraceae. Les détails anatomiques des Illiciaceae et des Schisandraceae sont presque indifferenciables, et diffèrent des caractéres liés à la nature grimpante des Schisandraceae (I. W. Bailey and C. G. Nast 1948; S. Carlquist 1982; A. C. Smith 1947). Une étude des pollens fossiles menée par J.W. Walker et A.G. Walker (1984) a conclue que les deux familles dont liées aux Winteraceae, mais une autre étude basée sur l'analyse génétique du plasmide rbc L, menée par l'équipe de M.W. Chase (1993) et celle de Qiu Y.L. (1993) concluait qu'elles étaient à rapprocher des Austrobaileyaceae et à éloigner des Winteraceae.

Intérets

Des huiles aromatiques sont tirées de l'écorce de l'Illicium parviflorum, et d'autres espèces. L'I. verum fournit des fruits qui renferment une essence riche en anéthol et ont une saveur d'anis ; ils constituent l'anis étoilé, ou badiane, employé parfois pour la préparation d'anisette.

Les genres de la famille

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés