Plantes et botanique

Genres

0 connus

0 décrits

taux : 0 %

Espèces

0 connues

0 décrites

taux : 0 %

Tropaeolaceae, DC, Prodr. 1:683 (1824)

Familles inclusesCardamindaceae

Description

Distribution

Carte de repartition des TropaeolaceaeLes Tropaeolaceae sont endémiques de l'Amérique du Sud, en particulier des montagnes andines, bien que T. majus, la capucine, soit cultivée parfois à travers le globe et se soit parfois naturalisée en dehors de sa région d'origine.

Appareil végétatif

Ce sont des plantes herbacées annuelles ou vivaces, grimpantes ou rampantes, glabres, parfois succulentes. Les racines sont parfois tubéreuses. >br />
Les feuilles, alternes, généralement astipulées, sont peltées et longuement pétiolées, les marges du limbe étant entières ou sinuées. Les pétioles sont parfois sensitifs et permettent à la plante de s'enrouler autour d'un support.

Reproduction

Les fleurs sont solitaires et axillaires, dépourvues de bractées, sont pédicellées. Bisexuées, elles sont nettement zygomorphes, principalement par leur périanthe. Les 5 sépales soudés à la base sont imbriqués, les 3 postérieurs étant nettement différents des 2 antérieurs. Parmi les sépales postérieurs, le médian possède un éperon creux nectarifère. Les 5 pétales, parfois moins nombreux par abortion, sont imbriqués, les deux antèrieurs étant r&duits, et contrairement aux autres, dépourvus d'onglet et de franges du limbe. Les 8 étamines libres, égales ou non, disposées sur 2 verticilles, ont des filets recourbés vers l'arrière, et des anthères basifixes, latrorse, et à dehiscence longitudinale. L'ovaire, supère, est tricarpellé et triloculaire, chaque loge contenant un ovule pendant, anatrope, bitegumenté, sur un placenta axile. Le style est unique et apical, les trois stigmates sont linéaires.

Les fruits sont schizocarpiques, donnant des mericarpes monospermes, charnus ou secs, pourvus d'une suture dorsale. Les graines exalbuminées ont un embryon droit, dépourvu d'endosperme. Les mericarpes sont indehiscents, la libération des graines se faisant par pourrissement du fruit.

Classification et phylogénie

Les Tropaeolaceae renferment des cellules à myrosine, ce qui les rapproche des Capparales. Le genre Magellana, originaire de Patagonie, doit son nom au navigateur portugais Fernando Magellan et diffère des Tropaeolum par ses fruits ailés.

Intérets

La grande capucine (Tropaeolum majus) est une plante grimpante ornementale. Les boutons floraux et les pétales sont utilisés comme condiments. Quelques autres espèces du genre sont aussi parfois cultivées pour l'ornement.

Les genres de la famille

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés

Magellana
Tropaeastrum
Tropaeolum