Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Hernandia, L. , Species Plantarum 2 1753

Description

Distribution

Le genre est pantropical, et est originaire d'Amérique centrale, de Guyane, des Antilles, d'Afrique de l'ouest, d'Indo-Malaisie et des iles du Pacifique.

Description

Il s'agit d'arbres ou d'arbustes persistants et monoïques. Les feuilles alternes sont entières ou palmées, parfois peltées. Les fleurs (FFmâle = 2-3T + 2-3T' + 3-5E et FFfemelle = [ 2-3T + 2-3T' + C ]) actinomorphes et unisexuées, sont groupées par 3 en inflorescences axillaires cymeuses et tomenteuses. Une fleur centrale est femelle, les 2 latérales mâles , chacune possède à sa base un verticille 4 bractées. Les fleurs femelles sont munies à leur base d'une cupule formée par 2 bractéoles soudées, et se composent d'un périanthe à 2 cycles, avec 4-6 tépales, les externes imbriqués et les internes valvaires, et sont dépourvues de staminodes. L'ovaire, infère et uniloculaire, est surmonté d'un style cylindrique à stigmate lobé, plus ou moins pelté. Les fleurs mâles possédent 3-5, parfois 6 tépales, entre 3 et 5 étamines aux filets munis à leur base de 2 glandes, et sont dépourvues de pistillode. Les fruits sont des noix ovoïdes, enfermées dans une cupule accrue, charnue, translucide, ouverte au sommet.

Hernandia ovigera

L. , Herb. Amb. 14 (1754).

filter reset
Syn. : Hernandia papuana

Distribution

Asie tropicale (Sumatra, Célèbes, Nouvelle Guinée, îles Salomon, îles Mariannes). Forêts, jusqu'à 900 m.

Description

Arbre persistant (haut : 40 m), à l'écorce brune ou grise, generallement fissurée longitudinalement. Feuilles cordées à lancéolées ovales (long : 10-25 cm, large : 6-21 cm), à la base arrondie à cordée, à l'apex aigu à acuminé, au pétiole glabrescent (long : 7-19 cm). Fleurs unisexuées (monécie), les mâles trimères, les femelles tetramères, avec une cupule urcéolée (long : 3-5 mm), groupées en inflorescences axillaires (long : 15-30 cm). Noix subglobuleuses à elliptiques ou ovales (diam : 20-25 mm), noires, encloses dans la cupule devenue accrescente et rougeâtre.
  • Hernandia ovigera