Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Michelia, L. , Sp. Pl. 536. 1753

Description

Distribution

Le genre est natif d'Asie tropicale et subtropicale.

Description

Il s'agit d'arbres ou d'arbustes persistants. Les feuilles, simples, entières et alternes, plus ou moins coriaces, sont munies de stipules membraneux libres ou adnés au pétiole. Les fleurs (FF = 6-21T + nE + nC), actinomorphes et bisexuées, sont solitaires et axillaires, et généralement parfumées. Le périanthe se compose de 6-21 tépales, disposés par 3-6 sur plusieurs verticilles, les plus externes étant parfois plus grands que les autres. Les étamines sont nombreuses, et possèdent des anthères à dehiscence latrorse. L'ovaire, supère et stiputé, est constitué par un nombre variable de carpelles, généralement connés à la base, insérés ventralement sur le rachis. Les fruits sont des syncarpes composés de carpelles sessiles ou courtement stipités, coriaces à ligneux, dehiscents par 2 segments stués le long de la suture dorsale, ou parfois le longs des sutures dorales et ventrales.

Michelia macclurei

Dandy , in Journ. Bot. 1928, lxvi. 360.

filter reset
Syn. : Michelia macclurei ssp. sublanea

Distribution

Asie tropicale (nord du Vietnam, sud de la Chine : Guangdong, Guangxi, Hainan). Forêts, entre 500 et 1000 m. Floraison : III-IV. Fructification : IX-XI.

Description

Arbre ou arbuste persistant (haut : 30 m), à l'écorce gris blanchâtre, lisse, aux rameaux naissant tomenteux. Feuilles rhombiques à obovales, elliptiques obovales ou oblongues elliptiques (long : 7-14 cm, large : 5-7 cm), coriaces, au revers plus ou moins pubescent, à la base cuneiforme, à l'apex aigu à acuminé, au pétiole pubescent (long : 25-40 mm), aux stipules libres. Fleurs parfumées, avec 9 tépales blancs, oblancéolés (long : 35 mm), les internes étant plus petits, aux étamines aux filets rouges, au gynécée stipité, cylindrique (long : 1,5-2 cm), avec des carpelles ovoides.
  • Michelia macclurei