Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Ostrya, Scop. , Fl. Carn. ed. 1, 414 (1760).

Description

Distribution

Ce genre est réparti dans les régions tempérées de l'hémisphère nord.

Description

Il s'agit d'arbres caducs, aux feuilles alternes et distiques, simples, aux marges irregulierement et doublement serratulées, parfois lobulées. Les fleurs, actinomorphes et unisexuées (monécie), sont groupées en chatons pendants et terminaux, assemblés par petit nombre, chaque bractée axillant 3 fleurs, pour les mâles ou en racèmes axillaires pour les femelles, chaque bractée axillant 2 fleurs. Aperianthées, les mâles se composent de 3-14 étamines libres, et les femelles d'un périgone réduit et de 2-3 carpelles formant un ovaire infère. Les fruits sont des nucules plus ou moins ovoides et enclos par les bractées.

Ostrya japonica

Sargent , in Gard. and For. v. (1893) 383 et Forest Fl. Japan, (1894) 66 t. 22.

filter reset
Syn. : Ostrya liana

Distribution

Asie tempérée (Japon, Corée, Chine : sud Gansu, Hebei, Henan, Hubei, Shaanxi, Sichuan). Forêts caducifoliées, entre 1000 et 2800 m. Floraison : V-VII. Fructification : VII-IX.

Description

Arbre caduc (haut : 20 m), à l'écorce noir grisâtre. Feuilles ovalesà ovales lancéolées (long : 3,5-12 cm, large : 1,5-5,5 cm), à la base cordée à cuneiforme, à l'apex caudé acuminé, aux marges biserratulées, au revers pubescent, au pétiole pubescent (long : 10-15 mm). Fleurs unisexuées (monécie), les femelles groupées en racèmes axillaires (long : 1,5-2,5 cm). Nucules ovoides (long : 6-7 mm).

Informations

Le bois dur est utilisé en construction.
  • Ostrya japonica