Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Schisandra, Michx., Fl. Bor. Am. ii. 218. t. 47 (1803).
Données externes
  • Tropicos
  • International Plant Name Index
  • Jstor Global Plants
  • Kew Royal Botanical Garden
  • The Plant list
  • Muséum National d'Histoire Naturelle Paris
  • Google

Description

Distribution

Le genre est originaire d'Asie tempérée et subtopicale, une espèce étant toutefois native du sud-est des Etats-Unis.

Description

Il s'agit d'arbustes grimpants et persistants. Les feuilles, simples et entières, alternes et astipulées, sont frequemment munies d'un pétiole étroitement ailé. Les fleurs (FFmâle = 5-12T + 5-60E et FFfemelle = 5-12T + 12-120C ), actinomorphes et unisexuées (dioecie, ou, plus rarement, monécie), sont solitaires ou groupées en paires, parfois groupées par 2-8, et axillaires ou plus rarement terminales. Toutes se composent de 5-12 tépales libres, généralement disposés sur 2 verticilles. Les fleurs mâles consistent en une androcée cylindrique ou ovoide, rarement pentagonal-étoilé, charnue, avec 5-60 étamines sessiles ou aux filets courts, plus ou moins connées. Les fleurs femeles consistent en 12-120 carpelles libres, formant un ovaire supère, disposés en spirales, chacun possédant 2-3 ovules attachés à la suture ventrale. Les fruits se composent d'un torus pendant, charnu et allongé portant de nombreux carpelles drupacés, ellipsoides à ovoides, chacun contenant 1-3 graines réniformes, ellipsoides ou globuleuses.

Informations complémentaires

De nombreuses espèces sont médicinales, et des fruits et feuilles, on tire un certain nombre d'huiles volatiles. La variante orthoraphique Schizandra, adoptée par de nombreux auteurs, a été utilisée pour la première fois par A.P. de Candolle (1818-1821), bien que des arguments convaincants aient été présentés par A.J. Rehder (1944) pour le maintien de l'orthographe originelle.