Plantes et botanique

Genres

0 connus

0 décrits

taux : 0 %

Espèces

0 connues

0 décrites

taux : 0 %

Lardizabalaceae, Decne

Familles inclusesDecaisneaceae, Sargentodoxaceae

Description

Distribution

Carte de repartition des LardizabalaceaeLa famille est essentiellement asiatique, et montre une répartition étendue de l'Himalaya jusqu'en Chine et au Japon. Deux genres monospécifiques sont toutefois originaires du Chili.

Appareil végétatif

Les Lardizabalaceae sont une famille d'arbustes généralement grimpants ou de lianes ligneuses, parfois volubiles, seul le genre Decaisnea représentant des arbustes érigés. Ils sont caducs ou persistants. Les stipules sont absents, sauf chez Sinofranchetia, où ils sont très réduits. Les feuilles sont alternes, palmatipennées ou trifoliolées (Sargentodoxa), rarement pennées, souvent avec des pétioles et pétiolules renflées aux extremités et articulés.

Reproduction

Les fleurs sont disposées en racèmes à l'aisselle de feuilles écailleuses situées à la base des rameaux. Les espèces sont unisexuées, par reduction ou avortement, et monoïques ou plus rarement dioïques.

Les fleurs sont actinomorphes. Le perianthe se compose de 6 sépales pétaloïdes (fréquemment au nombre de 3 chez Akebia), disposés sur 2 verticilles, imbriqués, les externes étant parfois valvaires. Il y a 6 pétales petits et nectarifères, parfois absents.

Les fleurs mâles se composent de 6 étamines libres ou plus ou moins connées en un tube, avec des anthères biloculaires, à dehiscence longitudinale et extrorse. Un double verticille de nectaires est souvent placé entre les pétales et les étamines, et le gynécée est réduit à 3-6 pistillodes petits et filiformes.

Les fleurs femelles possèdent 6 staminodes, et un ovaire supère généralement composé de 3 carpelles libres, divergents et disposés en verticille. Les nombreux ovules sont orthotropes ou anatropes, disposés en deux rangs longitudinaux sur des placentas laminaires. Chez Sagentodoxa, où les carpelles sont plus nombreux et de disposition spiralaire, il n'y a qu'un seul ovule pendant, hemitrope ou subanatrope. Chaque carpelle porte un stigmate oblique sessile ou subsessile. Chez Sargentoxoda, les carpelles sont nombreux et disposés en spirale.

Les fruits sont des follicules charnus, parfois bacciformes, indehiscents ou dehiscents le long d'une suture abaxiale. Les graines sont nombreuses, au perisperme crustacé et à l'endosperme abondant. L'embryon est petit et droit.

Classification et phylogénie

Akebia est un petit genre de l'est asiatique, monoïque, aux feuilles caduques, aux fleurs femelles odorantes apétales, et aux fruits violets grisâtres à pulpe blanche, ressemblant à des saucisses. Les espèces dioïques d'Holboellia, de l'Himalaya jusqu'en Chine, ont des étamines libres, des sépales charnus et des pétales minuscules. Stautonia, genre est asiatique, comprends des espèces dioïques et apétales aux feuilles persistantes, aux étamines soudées, aux sépales peu épais. Le genre Lardizabala est dioïque et originaire du Chili, les feuilles sont ternées et ont des pédicelles pourvus de bractées. Le genre Decaisnea de l'Himalaya et de la Chine sont des arbustes dressés aux feuilles pennés. Sinofranchetia de Chine est un genre monoïque, alors que Boquila du Chili est dioïque. Sargentodoxa est un genre monospecifique originaire de Chine. C'est un genre intéressant d'arbuste grimpant à feuilles caduques, souvent séparé en famille monotypique, les Sargentodoxaceae, alliant des caractères de Lardizabalacées et de Schisandraceae.

Intérets

Les fruits comestibles d'Akebia, de Lardizabala et de Stauntonia sont vendus localement. Certaines espèces sont cultivées pour l'ornement (Akebia quinata et Holboellia coriacea).

Les genres de la famille

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés