Plantes et botanique

Genres

0 connus

0 décrits

taux : 0 %

Espèces

0 connues

0 décrites

taux : 0 %

Winteraceae, Lindl.

Familles inclusesDrimyaceae, Takhtajaniaceae

Description

Distribution

Carte de repartition des WinteraceaeLa plupart des espèces sont caractéristiques des forets de montagne tropicales et des forets tempérées humides des continents et des îles en bordure de la moitié sud de l'océan Pacifique. Les 4 espèces américaines de Drymis s'étendent des montagnes tropicales du Mexique à la Guyane, au sud-est au Brésil, au cap Horn et dans les îles Juan Fernandez. Les autres genres sont largement représentés dans le sud-est de l'Asie et le Pacifique. Une espece peu connue a aussi été découverte à Madagascar.

Appareil végétatif

Bien que les arbres et arbustes de la famille des Winteraceae soient des plantes typiques des forets humides, avec leurs feuilles simples, dépourvues de stipules, entières, coriaces, alternes, ils sont aisément reconnaissables à l'aspect de la face inférieure des feuilles, glauques en raison de dépôts cireux bouchant les stomates.

Anatomie

Le bois est dépourvu de vaisseaux, mais avec de longues cellules initiales et trachéides des rayons ligneux hétérogènes. On y observe aussi des cellules à essence.

Reproduction

Les fleurs sont le plus souvent en cymes, bisexuées ou unisexuées, avec des pièces florales souvent libres, disposées en spirales et en nombre indéfini. Les sépales et les pétales sont légèrement différencies, les premiers étant valvaires, les seconds imbriqués. Les étamines sont des sporophylles larges et courts, avec des sporanges latéraux et apicaux ; les grains de pollen sont monoaperturés et disposés en tétrades. Les carpelles sont le plus souvent pédonculés et pliés longitudinalement, les bords de la suture ventrale partiellement libres portent des papilles et forment un stigmate à double crête, les ovules anatropes sont nombreux ou peu nombreux, sur des placentas marginaux à submarginaux.

Les fruits sont la plupart du temps des baies indéhiscentes d'origine folliculaire évidente. les graines ont un embryon rudimentaire dans un albumen abondant.

Classification et phylogénie

Il existe 7 genres connus : Drymis en Amérique ; Belliolum, Bubbia, Exospermum, Pseudowintera, Tasmannia et Zygogynum en Australasie jusqu'à l'ouest de la Malaisie, et un genre non décrit à Madagascar.

La petite famille des Winteraceae regroupe des plantes aromatiques dont le stade d'évolution intéresse les botanistes. En effet, le bois est dépourvu de vaisseaux, ce qui en fait peut être les moins évoluées de toutes les plantes à fleurs. Les Winteraceae semblent proches des Illiciaceae et des Schisandraceae, un peu moins des Magnoliaceae, Degeneriaceae, Annonaceae et des Myristicaceae.

Intérets

Les feuilles ainsi que les écorces aromatiques et poivrées de certaines espèces sont réputées pour avoir des vertus médicinales astringentes et stimulantes. L'écorce de l'espèce sud américaine Drymis winteri fut autrefois utilisée par les marins pour lutter contre le scorbut. Un certain nombre espèces, en particulier D. winteri, sont cultivées dans les parcs.

Les genres de la famille

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés