Plantes et botanique

Genres

0 connus

0 décrits

taux : 0 %

Espèces

0 connues

0 décrites

taux : 0 %

Buxaceae, Dumort., Comm.Bot.54.1822

Familles inclusesColumellaceae, Pachysandraceae, Simmondsiaceae, Stylocerataceae

Description

Distribution

Carte de repartition des BuxaceaeLa famille est presque cosmopolite, mais est essentiellement concentrée dans les régions subtropicales.

Appareil végétatif

Les Buxaceae sont une petite famille d'arbustes persistants, plus rarement des arbres ou des plantes herbacées.

Les feuilles, alternes ou opposées, pétiolées et exstipulées, ont un limbe simple, généralement coriace, aux marges entières à denticulées, et à la nervation pennée.

Anatomie

L'anatomie montre des poils tecteurs à parois épaisses, et des stomates dépourvues de cellules annexes.

Reproduction

Les inflorescences sont des racèmes ou des épis denses, plus rarement des têtes denses ou réduites à des fleurs solitaires, munies de bractées. Les petites fleurs sont actinomorphes et unisexuées (monécie, plus rarement dioecie ou polygamodioecie). Chez Buxus, les inflorescences regroupent des fleurs mâles latérales et une fleur femelle centrale, un peu à la manière, mais de façon beaucoup moins condensée et surevoluée que les cyathes des Euphorbia.

Le périanthe se compose le plus souvent de 2 sépales libres et de 2 pétales libres, imbriqués et sépaloides chez les fleurs mâles ou de 3 sépales libres et de 3 pétales libres, imbriqués et sépaloide chez les fleurs femelles

Les fleurs mâles possèdent 4-6 étamines libres et opposipétales, plus nombreuses chez Simmondsia et Stylocera. Les anthères, biloculaires, dorsifixes ou basifixes, sont introrses et dehiscentes par des fentes longitudinales. Un ovaire stérile et rudimentaire est parfois présent.

Les fleurs femelles ont 3 carpelles, formant 3 loges, parfois 4 (Styloceras) ou 6 (Pachysandra) par apparition de fausses cloisons. Chaque loge comprend 2 ovules apotropes ou anatropes, sur des placentas xiles ou apicaux. Les styles sont libres ou soudés à la base.

Le fruit est une capsule loculicide ou une drupe, avec des graines noires et brillantes, quelquefois caronculées. Elles ont un albumen charnu entourant un embryon droit aux cotylédons plats. La germination est de type phanerocotylée.

Classification et phylogénie

Cette famille se rapproche des Euphorbiaceae par leurs fleurs unisexuées et le fruit, capsule composée de trois carpelles, et des Celastrales. Par contre, les Buxaceae s'éloignent des Euphorbiaceae par l'absence de laticifères. Quelquefois, les Buxaceae sont traitées comme une tribu des Euphorbiaceae (Bentham and Hooker, Gen. Pl.3:242.1883, J.D.Hooker, Fl.Brit.Ind. 5:267.1885), bien qu'elle ait été individualisée avant (Dumortier, Comm.Bot.54.1822), notamment par l'absence de latex.

Deux des genres, Simmondsia du Mexique et Styloceras d'Amérique du sud sont assez distincts pour être considérés comme familles séparées (Simmondsiaceae et Stylocerataceae).

Intérets

Les Buxaceae sont principalement connues par le buis, Buxus sempervirens. C'est une plante très fréquemment employée comme haie ou comme bordure. Le bois du buis commun et du buis du Cap (B. marcowani) est excellent pour la sculpture, la marquetterie, et fut très prisé pour la gravure sur bois. Pachysandra procumbens, de l'est de l'Amérique du nord, et P. terminalis du Japon sont d'autres arbrisseaux employés comme couvre-sol. Certaines espèces de Sarcococca possèdent de petites fleurs hivernales fortement parfumées.

Les genres de la famille

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés

Buxus
Haptanthus
Notobuxus
Pachysandra
Sarcococca
Simmondsia
Styloceras