Plantes et botanique

Genres

0 connus

0 décrits

taux : 0 %

Espèces

0 connues

0 décrites

taux : 0 %

Dipterocarpaceae, Blume

Familles inclusesMonotaceae

Description

Distribution

Carte de repartition des DipterocarpaceaeLe famille est essentiellement originaire d'Asie tropicale et d'Indo-Malaisie, et plus particulierement des îles de Bornéo et de Palawan. Deux genres sont natifs d'Afrique tropicale. Enfin, une nouvelle espèce, d'un nouveau genre appartenant à une nouvelle sous-famille, vient d'être répertoriée dans les montagnes d'Amérique du sud.

Appareil végétatif

Les Dipterocarpaceae sont une famille de petits ou de très grands arbres persistants ou semi-persistants, rarement caducs en saison sèche. Ce sont souvent des esèces emergeant de la canopée.

Les feuilles sont alternes, simples, aux marges généralement entières, munies de stipules caduques ou persistantes.

Anatomie

L'anatomie des Dipterocarpaceae montre des poils tecteurs unicellulaires à parois épaisse, isolés ou en bouquets, et des poils sécréteurs. On trouve aussi des macles d'oxalate de calcium. L'appareil sécréteur, absent seulement chez les genres africains, est constitué de canaux sécréteurs à oléo-résine dans la moelle et le bois des tiges et des feuilles qui ont la particularité de s'anastomoser, et des cellules à mucilage ou des poches lysigènes à gomme dans la tige et la feuille.

Reproduction

Les fleurs sont groupées en panicules ou en racèmes terminaux ou axillaires. Actinomorphes et bisexuées, elles sont grandes, colorées, souvent parfumées et pollinisées par les insectes. Inflorescences et fleurs sont souvent pubescents.

Le calice et la corolle sont chacun composés de 5 pièces libres ou soudées à la base, et imbriqués. Les étamines sont au nombre de 5 ou plus, parfois fasciculées par 10, et les anthères possèdent un appendice apical stérile. Biloculaires, dorsifixes (Monotoideae) ou basifixes (Dipterocarpoideae), elles sont dehiscentes par une fente logitudinales. L'ovaire est supère, rarement semi-infère, formé de 3 carpelles et de 3 loges avec 2 ou plus ovules pendants, latéraux ou anatropes, dans chacune. Un seul ovule se développe.

Le fruit est une nucule monosperme, enfermée dans le calice persistant, membraneux et ailé, plus rarement une capsule trivalvaire. La graine est dépourvue d'albumen, et les cotylédons sont charnus, parfois inégaux, entiers ou laciniés.

Classification et phylogénie

C'est une famille assez proche de certaines Theales, comme les Theaceae ou les Hypericaceae.

Les Dipterocarpaceae sont divisées en 3 sous-familles.
Les Monotoideae groupent toutes les espèces africaines (Monotes, Marquesia).
Les Dipterocarpoideae groupent toutes les espèces asiatiques (Hopea, Dipterocarpus, Shorea, Vatica...). Enfin, les Pakaraimeaedaee, récemment découvertes, comprend le genre monospécifique Pakaraimaea, seul de la famille à être présent sur le continent américain, dans la région guyanaise.

Intérets

Dipterocarpus, Hopea, Shorea et Vatica représentent la principale source mondiale de bois dur. Cependant, les forets qui renferment ces espèces sont condamnées à disparaître prochainement si un programme de reboisement n'est pas mis en oeuvre rapidement. Des fûts longs de 20-30 mètres et larges de 3-4 mètres ne sont pas rares. Le bois, léger et clair, est très demandé actuellement. Il sert parfois à fabriquer du contreplaque, surtout en Amérique du nord. Des vernis spéciaux sont également confectionnés à partir de la résine.

Les genres de la famille

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés

Les espèces de la famille