Plantes et botanique

Genres

0 connus

0 décrits

taux : 0 %

Espèces

0 connues

0 décrites

taux : 0 %

Julianaceae, Hemsl.

Description

Distribution

Carte de repartition des JulianaceaeLes Julianaceae sont une petite famille néotropicale, répandue au Pérou et d'Amérique centrale.

Appareil végétatif

Ce sont des arbres et arbustes caducs, résinifères. Les feuilles, alternes et exstipulées, sont imparipennées, composées de 3-11 folioles aux marges sérratulées à crénelées. La nervation du limbe est pennée croisée.

Reproduction

Les fleurs, petites, actinomorphes et unisexuées (dioecie), sont groupées en cymes terminales pour les fleurs femelles, ou en panicules terminaux pour les mâles. Le périanthe est absent des fleurs femelles, et consiste, chez les fleurs mâles, de 3-8 sépales soudés et unisériés. Les fleurs mâles possèdent 3-8 étamines libres et unisériées, alternisépales. Les anthères sont basifixes et versatiles, à déhiscence longitudinale et extrorse. Les fleurs femelles possèdent un ovaire supère, uniloculaire et sessile, composé de 3 carpelles, chacun renfermant un ovule ascendant et hemianatrope sur un placenta basal. Il y a trois styles, parfois réunis apicalement.

Les fruits sont des nucules. Le pédoncule du fruit peut devenir large et plat chez Amphipterygium. Les graines sont dépourvues d'endosperme, et l'embryon est courbé.

Classification et phylogénie

Par sont port, son anatomie et son pollen, cette famille est proche des Anacardiaceae, bien qu'elle soit aussi considérée par Hemsley comme intermediaire entre les Juglandales et les Fagales.

Intérets

L'espèce mexicaine Amphipterygium adstringens possède une écorce aux propriétés médicinales astringentes, et pour affermir les gencives. L'écorce contient aussi des tannins et une teinture rouge. 

Les genres de la famille

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés

Amphipterygium
Orthopterigyum