Plantes et botanique

Genres

0 connus

0 décrits

taux : 0 %

Espèces

0 connues

0 décrites

taux : 0 %

Rhopalocarpaceae, Hemsl.

SynonymieSphaerosepalaceae

Description

Distribution

Carte de repartition des RhopalocarpaceaeLes Rhopalocarpaceae sont une petite famille endémique de Madagascar.

Appareil végétatif

La famille regroupe des arbres et des arbustes caducs. L'écorce est fibreuse, et les tissus sont riches en mucilages. Les feuilles, alternes et pétiolées, sont simples et entières, et ont un limbe à la nervation penninerve ou diginerve. Elles possèdent des stipules intrapétiolaires, soudées et caduques.

Reproduction

Les fleurs sont actinomorphes et bisexuées, groupées en panicules ou en cymes composées terminales ou axillaires, parfois ombelliformes. Les bractées et bractéoles sont rapidement caduques.

Le périanthe se compose de 4, plus rarement 6, sépales libres et imbriqués, les externes étant parfois plus petits que les autres et caducs. Il y a 4 pétales, rarement réduits au nombre de 3, libres, alternisépales et imbriqués, généralement rapidement caducs.

Les étamines, présentes en nombre indéfini, généralement compris entre 25 et 100, sont libres ou soudées à la base de leurs filets minces, et insérées en 2 ou plus rangs. Les anthères, biloculaires et introrses, sont dehiscentes par des fentes longitudinales.

Le gynécée est supporté par un gynophore plus ou moins developpé, entouré à sa base par un anneau ou une couronne nectarifère. L'ovaire est supère et comprend 2-4 carpelles soudés. Il y a 2 loges avec dans chacune 2-6 ovules érigés, anatropes et basaux. Le style est unique.

Le fruit est indehiscent, nuciforme, souvent recouvert de courtes épines. Les graines possèdent un albumen plus ou moins ruminé et un minuscule embryon.

Classification et phylogénie

Un rapprochement avec la famille des Thymeleaceae a été suggéré avec le genre Gonystylus, d'Asie tropicale qui possède des fleurs et des feuilles similaires. Cependant, ce genre diffère des Rhopalocarpaceae par l'absence de stipules, ses 5 pétales et sépales valvaires, et son disque nectarifère situé l?extérieur et non pas à l'intérieur du verticille d'étamines, et aussi par son fruit. D'autres spécialistes ont rattaché cette famille aux Malvaceae ou aux Sarcolaeaceae. D'autres fois, la famille a été incluse dans les Cochlospermaceae ou rattachée aux Hypericaceae ou encore aux Flacourtaceae.

Les genres de la famille

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés