Plantes et botanique

Genres

0 connus

0 décrits

taux : 0 %

Espèces

0 connues

0 décrites

taux : 0 %

Sarcolaenaceae, Caruel

SynonymieChlaenaceae

Description

Distribution

Carte de repartition des SarcolaenaceaeLa famille est endémique de Madagascar. Les versants ouest des hauts plateaux en étaient peuplés jusqu'à leur destruction par des brûlis répétés.

Appareil végétatif

Les Sarcolaenaceae consistent en des arbres ou des arbustes généralement persistants. Les feuilles, alternes, sont simples et entières, et possèdent des stipules caduques ou persistantes, extrapétiolaires ou intrapétiolaires.

Reproduction

Les fleurs sont groupées en cymes terminales ou axillaires, plus rarement solitaires. Actinomorphes et bisexuées, elles possèdent un receptacle dilaté, cupuliforme ou sacciforme, souvent entourées par des bractées, elles même parfois réduites à des écailles.

Le calice est formé de 3-5 sépales libres, parfois inégaux, à préfloraison imbriquée. La corolle possède 5 pétales libres, à préfloraison tordue.

L'androcée est souvent entourée d'un disque entier ou divisé. Les étamines sont nombreuses, généralement inégales, libres ou soudées à la base, plus rarement fasciculées. Les anthères, biloculaires, dorsifixes ou basifixes, introrses, plus rarement extrorses, sont dehiscentes par deux fentes longituidinales.

L'ovaire est supère, avec 1-5 loges à placentation basale, ascendante ou descendante. Le style est unique, et porte un plateau stigmatihère plus ou moins lobé.

Le fruit est un akène ou une capsule, parfois axillé par une cupule ou des bractées lignifiées. La graine comporte un embryon droit, avec des cotylédons arqués, et l'albumen est plus ou moins abondant.

Classification et phylogénie

La famille est généralement rattachée aux Malvaceae ; cependant, la structure du pétiole suggère une relation plus proche avec les Dipterocarpaceae, desquelles elle diffère par l'absence de canaux résinifères. Son pollen est différent de celui de toutes ces familles, et même si les Sarcolaenaceae sont classées ici hypothétiquement avec les Malvales, la famille est peut être aussi proche des Theales.

Intérets

L'utilisation de Leptolaena pauciflora dans la construction locale des habitations est la seule connue.

Les genres de la famille

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés