Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Acanthosicyos, Hook. f. , in Benth. & Hook., Gen. Pl. 1: 824 (1867).

Description

Distribution

Le genre est originaire d'Afrique du sud.

Description

Il s'agit de plantes herbacées vivaces ou d'arbustes caducs, portant des vrilles solitaires ou géminées, spiniformes, aux feuilles alternes, simples et palmatilobées, parfois réduites à de petites écailles. Les inflorescences consistent en des fleurs solitaires ou, parfois chez les fleurs mâles, de petits fascicules axillaires. Les fleurs, actinomorphes et unisexuées (dioecie), se composent d'un calice campanulé aves 5 lobes ovales, de 5 pétales libres, les fleurs mâles possédant 3 ou 5 étamines libres aux filets indérés sur le tube du receptacle, et aux connectifs elargis, les femelles possédant 3-5 staminodes et un ovaire épineux, infère, à 3-5 loges. Les fruits sont des baies épineuses.

Les espèces du genre

Filtrer les espèces

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés

Acanthosicyos horridus

Welw. ex Hook.f. , Gen. Pl. (Bentham & Hooker f.) i. 824 (Sept. 1867).

filter reset

Distribution

Afrique (Angola, Namibie, Afrique du sud : Namaqualand). Deserts, savanes.

Description

Arbuste caduc, aux racines tubéreuses et fusiformes (long : 12 m). Feuillles : squamiformes, ovales (long : 20-30 mm), base cordée, apex acuminé, pétiole pubescent, vrilles géminées et spiniformes.

Informations

Les fruits sont consommés frais, car ils contiennent beaucoup d'eau. La pulpe, une fois séchée au soleil pendant plusieurs jours, est aussi consommée, et peut se conserver plusieurs mois. Les graines séchées servent à fabriquer une farine locale et un succédané de beurre contenant 31% de protides et 57% de matières grasses, avec une grande proportion d'acides gras polyinsaturés. Cette espèce est depuis longtemps associée à l'histoire du peuple de Topnaar, habitant les oasis au long de la rivière Kuiseb au centre de la Namibie. Des fouilles archéologiques ont révélé que cette usage datait de plus de 8000 ans. Avant l'introduction d'autres sources de nourriture, cet arbuste était l'unique ressource alimentaire de ce peuple. Chaque famille possédait de génération en génération un certain nombre de pieds, et avait le droit de le cultiver de façon exclusive.
Cette espèce est depuis longtemps associée à l'histoire du peuple de Topnaar, habitant les oasis au long de la rivière Kuiseb au centre de la Namibie. Des fouilles archéologiques ont révélé que cette usage datait de plus de 8000 ans. Avant l'introduction d'autres sources de nourriture, cet arbuste était l'unique ressource alimentaire de ce peuple. Chaque famille possédait de génération en génération un certain nombre de pieds, et avait le droit de le cultiver de façon exclusive.
  • Acanthosicyos horridus
  • Acanthosicyos horridus
  • Acanthosicyos horridus