Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Amborella,

Description

Illustrations

  • illusFig. 1 : Amborella trichopoda, détail d'une fleur femelle et d'une fleur mâle

Les espèces du genre

Filtrer les espèces

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés

Amborella trichopoda

Baillon , Hist. Pl. i. 328 (1869).

filter reset

Distribution

Océanie (centre Nouvelle-Calédonie). Forêts humides, en altitude, jusqu'à 1000 m.

Description

Arbuste persistant (haut : 2-6 m), aux rameaux naissant pubescents. Feuilles alternes, astipulées ovales à ovales lancéolées (long : 8-15 cm, large : 3-8 cm), plus ou moins pubescentes, aux marges dentées ou ondulées, à la base arrondie à subcordée, à l'apex arrondi ou aigu, au pétiole plus ou moins pubescent (long : 6-10 mm). Fleurs unisexuées (dioecie) et actinomorphes, au receptacle globulaire portant des bractéoles spiralées se transformant progressivement en 5-6 tépales libres, triangulaires (long : 2 mm), les mâles jaune pâle avec 11-14 étamines sessiles, insérées en spirale, aux anthères biloculaires à dehiscence longitudinale, les femelles blanches ou jaune pâle, avec 5-8 carpelles libres (long : 2 mm), uniloculaires, avec un ovule orthotrope, groupées par 2-30 en grappes axillaires (long : 1,5-6 cm). Fruits composés de drupes stipitées, rouges (long : 8-10 mm, diam : 4-5 mm).

Informations

Cette espèce est considérée comme la plus ancienne plante à fleurs encore vivante sur Terre : son âge est daté de 135 millions d'années (XVIème Congrès de Botanique, août 1999, St- Louis, Missouri, USA ). Cette ancienneté, déjà observée par la présence de caractères primitifs (notamment par la présence de bois homoxylé, c'est à dire dépourvu de vaisseaux) a été confirmée par des analyses phylogénétiques moléculaires. Pichon a elevé ce genre à une famille monospécifique, les Amborellaceae, en raison de l'existence de caractères qui en faisaient, selon lui « un genre aberrant complètement isolé ».
  • Amborella trichopoda
  • Amborella trichopoda