Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Aquilegia, L. , Sp. Pl. 1: 533. 1753

Description

Distribution

Le genre est originaire des régions tempérées et boréales de l'hemisphere nord.

Description

Il s'agit de plantes herbacées vivaces et rhizomateuses. Les feuilles, basales et caulinaires, ces dernieres étant alternes et progressivement sessiles, sont uni- à triternées, et composées de folioles lobées, aux marges crenelées. Les fleurs (FF = 5S + 5P + nE + 5-10C), actinomorphes et bisexuées, sont solitaires ou groupées par 2-10 en cymes terminales, avec des bractées foliacées non involucrales. Elles se composent de 5 sépales libres et pétaloides, de 5 pétales libres, chacun étant normalement munis d'un éperon nectarifère dirigé vers l'arriere, de nombreuses étamines, les internes étant parfois transformées en staminodes scaliformes, et d'un ovaire supère constitué de 5-10 carpelles libres. Les fruits sont des follicules sessiles et aggrégés.

Illustrations

illus illus illus illus Aquilegia vulgaris. De gauche droite : diagramme floral, dtail d'une fleur (p, ptales peron ; s, spales ptaloides), coupe longitudinale d'une fleur et dtail d'une infructescence

Aquilegia canadensis

L. , Sp. Pl. 533.

filter reset
Syn. : Aquilegia australis, A. coccinea

Distribution

Amérique tempérée (sud-est du Canada : du sud-est du Saskatchewan jusqu'au sud-est du Quebec, est des Etats-Unis : centre Texas, et de l'est de l'Oklahoma et de l'est du Minnesota jusqu'au Maine et au nord de la Caroline du sud). Forêts ouvertes, jusqu'à 1600 m. Floraison : III-VI.

Description

Vivace rhizomateuse (haut : 15-90 cm). Feuilles biternées (long : 7-30 cm), composées de folioles bi- ou trilobées (long : 17-52 mm). Fleurs solitaires, aux sépales rouges, à l'apex vert, oblongs ovales (long : 8-18 mm), aux pétales jaunes ou jaune verdâtre, oblongs à ronds (long : 5-9 mm), avec un éperon rouge (long : 13-25 mm). Follicules pubescents (long : 15-31 mm).

Informations

Diverses tribus amérindiennes preparaient des infusions à partir de cette espèce afin de traiter les fievres et certains troubles cardiaques. Les graines réduites en poudre étaient un philtre d'amour.
  • Aquilegia canadensis