Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Argania,

Description

Les espèces du genre

Filtrer les espèces

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés

Argania spinosa

(L.) Skeels , in US. Dept. Agric. Bur. Pl. Industry, Bull. No. 227, 28 (1911).

filter reset
Nom francophone : Arganier, arbre aux chèvres, bois de
Syn. : Sideroxylon spinosum

Distribution

Afrique subropicale (sud-ouest du Maroc), naturalisé ailleurs (Afrique du nord, sud de l'Espagne). Forêts ouvertes.

Description

Arbre ou arbuste persistant (haut : 4-10 m), à l'écorce rugueuse et crevassée, aux rameaux épineux. Feuilles alternes, oblancéolées à oblongues spatulées (long : 20-50 mm, large : 5 mm), coriaces, à la base cunéiforme, aux marges entières, à l'apex obtus. Fleurs actinomorphes et bisexuées, avec 5 sépales connés (long : 3-4 mm), 5 pétales connés à la base et vert jaunâtre (long : 5-6 mm), 5 étamines libres et opposipétales, 5 staminodes libres et alternipétales, et un ovaire supère avec 5 loges à la placentation basi-ventrale, groupées en fascicules axillaires. Baies subglobuleuses ou ovoides et jaunes (long : 15-30 mm, diam : 15-20 mm).

Informations

Cet arbre a une grande importance économique, par son bois très dur et élastique à la fois, et par ses graines nutritives contenant jusqu'à 68% de matières grasses. Pendant les périodes sèches de l'été, cet arbre sert de pâturage aux chèvres et aux chameaux. Les troncs souvent penchés et l'écorce rugueuse permettent aux chèvres de grimper dans la couronne pour y manger feuilles et fruits. L'arganier n'est pas planté de façon systématique, seules sont récoltées les graines des arbres sauvages. Après les avoir moulues, on obtiens une huile aromatique sevrant à assaisonner les plats et les salades. Chaque nouveau né en reçoit une cuillerée à sa naissance, afin de chasser les mauvais esprits et de mieux conjurer le mauvais sort.
  • Argania spinosa
  • Argania spinosa