Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Ascarina, Forst. , Char. Gen. 117. t. 59 (1776).

Description

Distribution

Le genre est originaire des îles du Pacifique, à l'exception d'une espèce native de Madagascar.

Description

Il s'agit d'arbres ou d'arbustes aromatiques et persistants. Les feuilles, opposées décussées, sont simples et possèdent des stipules réduites et des pétioles soudés en une gaine à la base. Les fleurs (FFmâle = 1-1E et FFfemelle = [C]), actinomorphes et unisexuées (dioecie ou monécie), sont assemblées en glomérules bipares axillaires. Apérianthées, elles sont très simples : les mâles ne possèdent qu'une ou deux étamines à anthère subsessiles, et les femelles un ovaire infère et uniloculaire. Les fruits sont des drupes à l'exocarpe charnu et à l'endocarpe dur, parfois verruqueux.

Illustrations

  • illusFig. 1 : Ascarina rubricaulis, détail d'une inflorescence mâle entière et de quelques fleurs mâles
  • illusFig. 2 : Ascarina rubricaulis, diagramme d'une fleur mâle
  • illusFig. 3 : Ascarina rubricaulis, détail d'une inflorescence femelle entière et d'une fleur femelle
  • illusFig. 4 : Ascarina rubricaulis, coupe longitudinale d'une fleur femelle

Ascarina rubricaulis

Solms , in DC. Prod. xvi. I. 478.

filter reset

Distribution

Océanie (Nouvelle-Calédonie). Endémique. Maquis, forêts humides, en altitude, vers 1400 m.

Description

Arbuste ou petit arbre persistant (haut : 8 m), aux jaunes rameaux rougeâtres. Feuilles ovales lancéolées (long : 4-10 cm, large : 1,5-2,5 cm), subcoriaces, à la base cuneiforme, à l'apex aigu, aux marges legerement dentées, au pétiole glabrescent et rougeatre (long : 4-12 mm). Fleurs unisexuées (dioecie), groupées en glomérules assemblés en panicules axillaires (long : 1-2,5 cm). Drupes ellipsoides à ovoides, rouges.
  • Ascarina rubricaulis