Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Juniperus, L. , Sp. Pl. 2: 1038. 1753.

Synonymie Sabina

Description

Distribution

Le genre est natif de l?hemisphère nord.

Description

Il s?agit d?arbres ou d?arbustes persistants, monoiques ou dioiques. Les feuilles, decussées ou verticillées par 3, parfois decurrentes, sont aciculaires ou squamiformes, les juvéniles étant aciculaires. Les cônes mâles, groupées en petits nombres et axillaires ou terminaux, sont jaunes, ovoides à oblongs, et possèdent 6-16 microsporophylles portant chacune 2-8 sacs polliniques. Les cônes femelles, axillaires ou terminaux, sont globuleux à ovoides, bacciformes, generalement indehiscent, avec des macrosporophylles connées ou soudées, succulentes, chacune portant 1-3 ovules. Ils murissent en 1-3 ans. Les graines sont dépourvues d?ailes mais possèdent des glandes résinifères. Les plantules possèdent 2-6 cotylédons.

Juniperus communis

L. , Sp. Pl. 2: 1040. 1753.

filter reset
Nom francophone : Genévrier commun

Distribution

Europe tempérée et meridionale, Asie tempérée, Amérique tempérée (Amérique du nord). Forets, landes, pentes rocailleuses, sur calcaire, jusqu'à 1500 m.

Description

Arbre ou arbuste persstant (haut : 4-10 m), dioique, à l'écorce brune et fibreuse. Feuilles aciculaires (long : 10-20 mm), verticillées par 3, à l'apex aigu à mucroné. Cônes femelles globuleux à ovoides (diam : 6-13 mm), noir bleuté, murissant en 2 ans.

Informations

Les cônes verts, appelées baies de genièvre, sont utilisés pour produire l'essence de genièvre et parfumer le gin et certains plats. Les cônes et rameaux contiennent divers alcaloïdes utilisés en médecine.
  • Juniperus communis
  • Juniperus communis