Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Nuphar, Sm., in Sibth. & Sm. -- 1(2): 361. 1809 [May-Nov 1809]

SynonymieNymphozanthus

Données externes
  • Tropicos
  • International Plant Name Index
  • Jstor Global Plants
  • Kew Royal Botanical Garden
  • The Plant list
  • Muséum National d'Histoire Naturelle Paris
  • Google

Description

Distribution

Ce genre est originaire des régions tempérées de l'hémisphère nord.

Description

Il s'agit de plantes herbacées vivaces et aquatiques, au rhizomes ramifié et rampant. Les feuilles, flottantes, emergées ou immergées, sont lineaires à orbiculaires, entières, avec des lobes plus ou moins divergents à la base, à la nervation généralement pennée. Les fleurs (FF = 5-12S + nP + nE + (nC)), généralement flottantes, sont solitaires, diurnes, actinomorphes et hermaphrodites. Elles se composent d'un périanthe hypogyne plus ou moins globuleux, avec 5-12 sépales persistants et pétaloides, de nombreux pétales libres, disposés en spirales. Les étamines sont nombreuses, libres et progressivement pétaloides vers l'exterieur, généralement récurvées à l'anthèse. L'ovaire, supère, saillant, se compose de nombreux carpelles uniloculaires, soudés entre eux, avec un style absent et un stigmate circulaire. Les fruits ovoides à urcéolés, contiennent des graines dépourvues d'arille.

Informations complémentaires

Le nom du genre vient de ninufar, nom arabe de ces plantes. La taxonomy du genre est très complexe et problématique : seulement certains auteurs (E.O. Beal, 1956), les espèces nord américaines ne seraient que des taxons infraspécifiques à l'espèce europèenne Nuphar lutea.

La pollinisation fait intervenir des Coléoptères et des Diptères (syrphes). Les graines possèdent un péricarpe gluant, contenant des bulles d'air, permettant à ces graines de flotter et de se disséminer ainsi. Ces plantes se multiplient aussi facilement par fragmentation du rhizome.