Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Pycnanthus, Warb. , in Ber. Deutsch. Bot. Ges. xiii. (1895) 94.

Description

Distribution

Le genre est natif d'Afrique tropicale.

Description

Il s'agit d'arbres ou de lianes persistantes, aux feuilles alternes, simples et entières. Les fleurs (FFmâle = (3-4)T + (2-6)E et FFfemelle = (3-4)T + C), actinomorphes et unisexuées (dioecie ou monécie), sont assemblées en têtes globuleuses elles memes groupées en panicules divariqués terminaux. Les fleurs mâles se composent de 3-4 tépales connés, et de 2-6 étamines étamines dont les filets sont soudés en une colonne. Les fleurs femelles possèdent 3-4 tépales connés et d'un ovaire supère, unicarpellé et uniloculaire. Les fruits sont des drupes au pericarpe cartilagineux et dehiscent.

Les espèces du genre

Filtrer les espèces

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés

Pycnanthus angolensis

(Welw.) Warb. , in Notizbl. Bot. Gart. Berlin, i. 100 (1895), in obs.

filter reset
Syn. : Myristica angolensis, M. kombo, pycnanthus microcephalus, P. kombo, P. mechowii

Distribution

Afrique tropicale (Afrique de l'ouest, Angola, Zambie, Zaire, Soudan, Ouganda, Burundi, Tanzanie). Forêts sempervirentes humides, entre 800 et 1400 m.

Description

Arbre persistant (haut : 10-38 m). Feuilles oblongues à oblongues lancéolées (long : 7,5-31 cm, large : 4-11 cm), à l'apex longuement acuminé à subcaudé, à la base cordée, au revers glanduleux, au pétiole pubescent (long : 7-14 mm). Fleurs unisexuées (dioecie), parfumées, les mâles avec 3-4 tépales obovaux (long : 1 mm), avec 2-6 étamines soudées (long : 1-2 mm), les femelles avec 3-4 tépales ovales, à l'ovaire glabre (diam : 1 mm), groupées en panicules divariqués axillaires (long : 10-15 cm). Drupes ellipsoides à oblongues (long : 3-4,5 cm, diam : 2-4 cm), avec une arille charnue, lacinée, rouge ou rose.

Informations

Le bois, dur, est utilisé en ebenisterie ou comme bois de chauffe.
  • Pycnanthus angolensis