Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Siparuna, Aubl. , Pl. Gui. ii. 864. t. 333 (1775).

Description

Distribution

Le genre est originaire d'Amérique tropicale.

Description

Il s'agit d'arbres ou d'arbustes persistants, aux feuilles opposées, simples et generalement entières. Les fleurs (FFmâle = 4-7S + 1-60E et FFfemelle = 4-7S + 4-20C), actinomorphes et unisexuées (dioecie), sont groupées en cymes ou en grappes axillaires. Toutes possèdent un receptacle creux, globuleux ou cupulifère, souvent muni à son bord d'une mebrane conique ou cylindrique ouverte au sommet, et un perianthe avec 4-7 segments libres. Les fleurs mâles possèdent en plus 1-60 étamines libres, généralement disposées sur 2 verticilles, aux filets rubannés et aux anthères à dehiscence valvaire. Les femelles se composent de 4-20 carpelles libres et inclus dans la paroi du receptacle, formant un ovaire supère. Les fruits sont des drupes globuleuses formant une infructescence mericarpique.

Siparuna guianensis

Aubl. , Pl. Gui. ii. 865. t. 333.

filter reset
Syn. : Citrosma guianensis

Distribution

Amérique tropicale (du Nicaragua jusqu'au Brésil et au Pérou). Forêts sempervirentes humides, à basse altitude. Floraison : II-VIII. Fructification : IV-IX.

Description

Arbre ou arbuste persistant (haut : 1,5-10 m), aux rameaux pubescents. Feuilles elliptiques (long : 5-25 cm, large : 4-10 mm), à l'apex aigu à acuminé, à la base tronquée à cuneiforme, aux marges entières, au pétiole pubescent (long : 6-25 mm). Fleurs unisexuées (monécie), les mâles obovoides ellipsoides et pubescentes (diam : 1-2 mm) avec 4-6 lobes perianthaires deltoides obtus et 10-14 étamines, les femelles (diam : 2-3 mm) au receptacle ovoide à obovoide, groupées en cymes axillaires et pubescentes. Drupes groupées sur un receptacle subglobuleux et pubescent (diam : 7-14 mm).
  • Siparuna guianensis