Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Viola, L. , Sp. Pl. 2: 933. 1753.

Description

Distribution

Le genre est subcosmopolite, principalement réparti dans les régions tempérées de l'hemisphère nord.

Description

Il s'agit de plantes vivaces ou annuelles, parfois suffrutescentes ou stolonifères, généralement rhizomateuses et acaulescentes, aux feuilles basales et rosulées, les caulinaires étant alternes, simples ou disséquées, munies de stipules libres ou plus ou moins adnées au pétiole. Les fleurs, zygomorphes et bisexuées, sont solitaires, souvent dimorphes (présence de fleurs cleistogames). Elles se composent de 5 sépales libres, égaux ou subégaux, souvent auriculés, de 5 pétales libres et inégaux, le pétale antérieur étant souvent plus développé et possédant un éperon, de 5 étamines libres, aux anthèressouvent cohérentes autour de l'ovaire, les 2 antérieures étant munies d'un appendice nectarifère enchassés dans l'éperon corollaire, et d'un ovaire supère à 3 carpelles, aux placentas pariétaux. Les fruits sont des capsules à dehiscence loculicide.

Les espèces du genre

Filtrer les espèces

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés

Viola subsinuata

(Greene) Greene , Pittonia. 4: 4. 1899.

filter reset

Distribution

Amérique du nord ( Canada : Ontario, nord et centre des Etats-Unis). Forêts. Alt. : 100-3000 m.

Description

Vivace rhizomateuse (haut : 0.1-0.3 m). Feuilles : palmatifides, composées de 5-16 lobes elliptiques ou lancéolés (long : 10-110 mm, large : 10-120 mm), base cordée à tronquée, apex aigu ou obtus, marges entières ou crénelées, pétiole glabrescent (long : 50-250 mm), stipules linéaires lancéolées. Inflorescences : fleurs solitaires et axillaires. Fleurs : sépales lancéolés, pétales obovaux et pourpres, pétale antérieur obovale (long : 15-25 mm), muni d'un éperon cylindrique (long : 2-3 mm). Fruits : capsules ellipsoides (long : 8-12 mm).
  • Viola subsinuata