Plantes et botanique

Genres

0 connus

0 décrits

taux : 0 %

Espèces

0 connues

0 décrites

taux : 0 %

Olacaceae, Juss.

Familles inclusesAptandraceae, Cathedraceae, Chaunochitaceae, Coulaceae, Harmandiaceae, Heisteriaceae, Schoepfiaceae, Scorodocarpaceae, Strombosiaceae, Tetrastylidaceae, Ximeniaceae, Octoknemaceae, Erythropalaceae

Description

Distribution

Carte de repartition des OlacaceaeLa famille est pantropicale, mais principalement rencontrée en Afrique et en Asie, avec une concentration secondaire en Amérique, quelques espèces en Australie et dans les îles du Pacifique.

Appareil végétatif

Les Olacaceae sont des arbustes ou des arbres persistants,, plus rarement des arbustes grimpants ou des lianes. Ce sont des végétaux parfois partiellement parasites des racines de leurs hôtes par le biais d'haustoriums (Olax et Ximenia en Asie, Ptychopetalum et Schoepfia en Amérique). Les feuilles sont alternes, parfois distiques, exstipulées et simples. Le limbe a des marges entières et une surface rugueuse caractéristique, dûe à de minuscules tubercules saillants, enfin sa nervation est pennée.

Reproduction

Les fleurs sont actinomorphes et généralement bisexuées, plus rarement unisexuées (monécie ou andromonécie), quelquefois heterostylées. Rarement solitaires (Olax), elles sont groupées en racèmes, en panicules, en épis, en glomérules ou en fascicules axillaires.

Il y a 3-7 sépales soudés, imbriqués et unisériés forment un calice cupuliforme denté, lobé ou crénelé, parfois accrescent et adné au fruit. Les 3-7 pétales sont libres ou connés à la base, valvaires et caducs. Les 3-18 étamines sont libres, rarement soudées à la base, disposées sur 1-3 verticilles, généralement épipétales. Les anthères sont basifixes ou médifixes, avec 1-2 loges, et ont une dehiscence longitudinale, rarement poricide. L'ovaire est supère, rarement semi-infère quand il est enfoncé dans le disque, ou infère (Strombosia, Schoepfia) quand il est conné à ce dernier. Il y a 2-7 carpelles formant 1 ou 3-5 loges, renfermant 1-3 ovules anatropes et pendants, sur un placenta libre et central. Le style est unique et apical, et le stigmate possède 2-5 lobes. 

Le fruit est une nucule ou une drupe monosperme. Chez Harmandia, la drupe est située sur un disque épais et charnu formé à partir du calice aplati. La graine a un petit embryon droit et un albumen abondant. 

Classification et phylogénie

Avec leurs fleurs petites et réduites, les Olacaceae font partie des Santatales. Il existe également des affinités entre cette famille et les Celastrales.

Intérets

Certaines espèces d'Olax, comme O. subscorpioidea et O. gambecola ont des feuilles et des fruits qui sentent l'ail. Les graines de cette dernière sont utilisées comme condiment dans certaines régions d'Afrique de l'ouest. En Inde, O. nana est une des premières espèces apparaissant après les feux de foret. Scorodocarpus est un autre genre ayant une forte odeur d'ail. En dépit de son odeur, le bois est utilisé pour de grosses construction en raison de sa solidité. Le bois de Ximenia americana est dur et utilisé en remplacement du bois de santal en Amérique du sud. Heisteria, à prédominance américaine, possède un bois dur utilisé en construction. Coula edulis a des fruits qui ressemblent aux noix. Ils sont consommés frais, bouillis ou grillés. Son bois solide sert à la construction d'habitations. 

Les genres de la famille

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés

Anacolosa
Aptandra
Brachynema
Cathedra
Chaunochiton
Coula
Curupira
Diogoa
Douradoa
Dulacia
Erythropalum
Harmandia
Heisteria
Malania
Minquartia
Ochanostachys
Octoknema
Okoubaka
Olax
Ongokea
Phanerodiscus
Ptychopetalum
Schoepfia
Scorodocarpus
Strombosia
Strombosiopsis
Tetrastylidium
Ximenia