Plantes et botanique

Genres

0 connus

0 décrits

taux : 0 %

Espèces

0 connues

0 décrites

taux : 0 %

Cynomoriaceae, Lindl.

Description

Les Cynomoriaceae sont une petite famille de plantes parasites obligatoires.

Distribution

Carte de repartition des CynomoriaceaeLa famille comprend l'unique genre Cynomorium, qui possède deux espèces situées très localement dans les milieux côtiers secs des îles Canaries et dans le bassin méditerranéen jusqu'aux steppes d'Asie centrale et de Mongolie.

Appareil végétatif

Les Cynomorium sont des plantes achlorophylliennes, leur couleur va du brun rougeâtre à un noir pourpre. L'appareil végétatif, fungoide, consiste en un rhizome épais portant plusieurs haustoriums et des hampes florales aux écailles nombreuses, parasitant les racines d'espèces herbacées ou arbustives. Le rhizome est succulent, non ramifié, portant parfois des feuilles alternes réduites à des écailles membraneuses et deltoides.

Reproduction

Les inflorescences sont des épis claviformes, formées de nombreuses fleurs épigynes. Les fleurs sont unisexuées, il y a monécie ou polygamomonécie.

Les fleurs mâles ont un périanthe composé de 1-8 pétales linéaires, libres ou connés. L'androcée comporte une unique étamine, avec une anthère versatile à 4 loges, à déhiscence introrse.

Les fleurs femelles ont un périanthe composé 1-5 pétales, et ont un ovaire infère unicarpellé ou bicarpellé, uniloculaire, enfermant un ovule unique, pendant, avec un tégument épais. La placentation est apicale. Le style est apical, avec deux points stigmatiques apicaux.

Le fruit est une nucule monosperme, la graine ayant un albumen important et un très petit embryon.

Classification et phylogénie

La famille est souvent incluse dans les Balanophoraceae, Cynomorium étant relié à cette famille par le genre africain Mystropetalon, genre possédant un ovaire infère.

Intérets

Cynomorium coccineum est connu pour parasiter de nombreuses plantes de marais à eaux saumâtres comme Obione et Salsola (Chenopodiaceae), Inula (Asteraceae), Tamarix (Tamaricaceae), Melilotus (Fabaceae) et Limonium (Plumbaginaceae). Son aspect est si diffèrent de celui des plantes à fleur qu'au Moyen Age, cette espèce était connue sous le nom de Fungus melitensis, ou champignon de Malte. D'ailleurs, au temps des croisades, elle était utilisée pour étancher les blessures. Les racines de Cynomonium coccineum sont utilisés comme condiment dans certaines régions d'Afrique.

Les genres de la famille

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés

Cynomorium