Plantes et botanique

Genres

0 connus

0 décrits

taux : 0 %

Espèces

0 connues

0 décrites

taux : 0 %

Dichapetalaceae, Baill., in C.F.P. von Martius, Fl. Bras. 12(1): 365. 1 Apr 1886

Familles inclusesChailletiaceae, Hirtellaceae

Description

Distribution

Carte de repartition des DichapetalaceaeLa famille est pantropicale. La seule espèce non tropicale est une espèce de Dichapetalum en Afrique du sud.

Appareil végétatif

Les Dichapetalaceae sont des arbres, des arbustes parfois grimpants, ou des lianes ligneuses, généralement persistants. Les feuilles sont alternes, simples, à la nervation pennée, et munies de stipules réduites et souvent caduques.

Reproduction

Les inflorescences, axillaires, sont des cymes composées de corymbes, plus rarement des glomérules capités. Les pédoncules sont parfois adnés au pétiole (Dicapetalum et Tapura).

Les fleurs sont actinomorphes ou parfois legerement zygomorphes, et bisexuées ou plus rarement unisexuées, la plante étant alors monoique. Les pedicelles sont souvent articulés. Le périanthe se compose de 5 sépales imbriqués, libres ou partiellement connés, et des 5 pétales libre ou plus rarement connés en un tube basale, et parfois legerement ingéaux dans ce cas, avec un apex parfois bilobé. Les 5 étamines sont libres ou partiellement épipétales, alternipétales, avec des anthères quelquefois sessiles (Stephanopodium), biloculaires, à dehiscence longitudinale. Parfois, seules 3 de ces étamines sont fertiles (Tapura, Gonypetalum). L'ovaire est supère, exceptionellement infère, avec 2-3 carpelles soudés, formant 2-3 loges, chacune renfermant 2 ovules anatropes et pendants. Il est entouré d'un disque lobé, avec 5 glandes, ou annulaire avec des marges ondulées. Les deux styles sont libre ou plus ou moins connés.

Les fruits sont des drupes, rarement charnues, avec 1-2 loges enfermant généralement une seule graine. L'exocarpe est fin et généralement pubescent. Les graines, caronculées, sont exalbuminées et renferme un gros embryon droit, aux cotylédons charnus.

Classification et phylogénie

Les affinités des Dichapetalaceae font l'objet de débats, et la famille a parfois été rattachée aux Rosales ou aux Euphorbiales.

Intérets

Quelques espèces sont cultivées pour l'ornement sous les tropiques, et les fruits de certaines espèces d'Afrique de l'est seraient comestibles. Les feuilles et les graines de toutes les espèces de Dichapetalum sont toxiques. Les feuilles de D. stuhlmannii sont utilisées pour empoisonner les phacochères, les singes et les rats en Afrique de l'est. Les graines de D. toxicarium sont un raticide efficace employé en Afrique de l'ouest. D. cymosum, des hauts plateaux d'Afrique du sud, commencent à pousser avant les graminées, provoquant des effets désastreux sur le bétail qui la consomme. Le principe toxique est l'acide fluoracétique, qui bloque la respiration en interrompant le cycle des acides tricaroxyliques.

Les genres de la famille

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés

Dichapetalum
Falya
Gonypetalum
Stephanodium
Tapura