Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Lyonia, Nuttall , Gen. N. Amer. Pl. 1: 266. 1818, nom. cons., not Rafinesque (1808).

Synonymie Xolisma, Neopieris, Desmothamnus, Arsenococcus

Description

Distribution

Le genre est originaire d'Amérique du nord et d'Asie.

Description

Il s'agit d'arbustes ou d'arbres persistants ou caducs, parfois rhizomateux, aux feuilles alternes, simples, aux marges entières ou dentées. Les fleurs, actinomorphes et bisexuées, sont groupées en fascicules, en panicules ou en racèmes axillaires. Elles se composent de 4-8 sépales semi-connés, valvaires ou imbriqués, d'une corolle cylindrique ou urcéolée, à 4-8 lobes, de 8-14 étamines libres, incluses et bisériées, aux anthères à dehiscence introrse terminale et poricide, et d'un ovaire supère à 4-8 loges. Les fruits sont des capsules à dehiscence valvaire.

Lyonia ligustrina

(L.) de Candolle , in A. P. de Candolle and A. L. P. P. de Candolle, Prodr. 7: 599. 1839.

filter reset
Syn. : Vaccinium ligustrinum, Arsenococcus ligustrinus

Distribution

Amérique du nord (est Etats-Unis). Pinèdes, broussailles, marais, fossés, landes. Alt. : 0-2000 m.

Description

Arbuste caduc ou semi-persistant (haut : 1-4 m). Feuilles elliptiques, ovales ou obovales (long : 20-95 mm, large : 10-45 mm), coriaces, base atténuée à cunéiforme, apex aigu ou acuminé, marges serratulées, pétiole pubescent. Inflorescence : racèmes ou fascicules axillaires. Fleurs : 4-6 sépales triangulaires (long : 1-2 mm), corolle urcéolée et blanche (long : 2-4 mm). Fruits : capsules subglobuleuses (long : 2-3 mm).
  • Lyonia ligustrina