Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Ochroma, (Cav. ex Lam.) Urb. , Repert. Spec. Nov. Regni Veg. Beih. 5: 123. 1920

Description

Les espèces du genre

Filtrer les espèces

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés

Ochroma pyramidale

(Cav. ex Lam.) Urb. , Repert. Spec. Nov. Regni Veg. Beih. 5: 123. 1920

filter reset
Nom francophone : Balsa
Syn. : Bombax pyramidale, Ochroma lagopus

Distribution

Amérique du nord (du Mexique et des Antilles jusqu'au Panama), Amérique du sud (de Colombie et du Venezuela jusqu'en Bolivie). Forêts. Alt. : 0-400 m.

Description

Arbre persistant (haut : 30 m). Feuilles : alternes, ovales ou trilobées (long : 380 mm, large : 300 mm), base subcordée, apex aigu ou obtus, marges entières, pétiole pubescent. Inflorescences : fleurs solitaires et axillaires. Fleurs : actinomorphes, bisexuées, calice campanuliforme à 5 lobes (long : 55-70 mm), 5 pétales libres, contortés, oblongs et blancs (long : 38-48 mm), étamines nombreuses, soudées à la base en une colonne staminale, libres apicalement et formant 5 faisceaux, ovaire supère à 5 carpelles. Fruits : capsules coriaces et loculicides, obovoides (long : 130-200 mm).

Informations

Le balsa fournit un bois très léger de densité égale seulement à 0,13. Il est deux fois plus léger que le liège. Ce bois est utilisé en aéromodélisme, ainsi que dans bien d'autres réalisations techniques. Les fibres des fruits sont utilisées pour rembourrer coussins et matelas. Thor Heyerdahl utilisa ce bois pour construire son célèbre radeau, le Kon-Tiki. Une des principales zones de culture est l'Équateur, qui représente environ 95 % de la production mondiale. 
  • Ochroma pyramidale
  • Ochroma pyramidale