Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Persea, Miller , Gard. Dict. Abr., ed. 4 [1030]. 1754 [28 Jan 1754]

Description

Distribution

Le genre est originaire de régions tropicales d'Amérique centrale et du sud, sauf quelques espèces d'Asie et une endémique des Açores et des Canaries.

Description

Il s'agit d'arbres et d'arbustes persistants, aux feuilles alternes, simples, entières, aromatiques et pinnanervées, plus au moins pubescentes, dépourvues de domaties. Les fleurs (FF = 3T + 3T' + 3E + 3E' + 3E'' + 3St + C), actinomorphes et bisexuées, sont insignifiantes et dichogames, et elles sont groupées en cymes composées et axillaires. Elles se composent d'un périanthe avec 6 tépales persistants, jaunâtres et pubescents, disposés sur 2 verticilles, les externes étant légèrement plus petits que les internes, de 9 étamines disposées sur 3 verticilles, aux anthères tetraloculaires, à dehiscence valvare, introrses, sauf celles du verticille interne, à dehiscence latérale, de 3 staminodes sagittées, et d'un ovaire supère uniloculaire, plus ou moins globuleux. Elles sont suivies de grandes drupes globuleuses, ovoides ou piriformes, charnues, au péricarpe rugeux, sur des pédoncules munis des tépales persistants à la base, et dépourvues de cupule.

Persea americana

Miller , Gard. Dict., ed. 8 [unpaged]. 1768

filter reset
Nom francophone : Avocatier, avocat
Syn. : Persea gratissima

Distribution

Amérique tropicale, naturalisé ailleurs. Cultivé (régions tropicales).

Description

Arbre persistant (haut : 20 m), de forme variable, au tronc court et aux rameaux erigé, à l'écorce grisâtre, crevassée longitudinalement. Feuilles elliptiques (long : 10-30 cm, large : 5-20 cm), aigu ou acurniné à l'apex, glabrescent, plus ou moins coriaces et vert sombre luisant, avec 7-10 nervures latérales, au pétiole glabrescent (long : 15-25 mm). Fleurs vert jaunatre (long : 1 cm), petites, tomenteuses, avec des tépales de 5 mm de long, courtement pédonculées, groupées par 100-300 en panicules terminales (long : 20 cm). Baies piriformes ellipsoides ou globuleuses, noires, violacées ou vert sombre (long : 20 cm, large : 10 cm), au pericarpe vert, jaune-vert, brunatre ou noir mauve, lisse ou rugueuse, et au mesocarpe vert jaunâtre à jaunâtre, plus ou moins oléagineux, avec une grosse graine conique à globuleuse (large : 4-5 cm), libre.

Informations

Cette espece, sensible au gel et à la secheresse, a produit de nombreux cultivars. La culture de l'avocat est liée aux premiers Amérindiens, surtout les Mayas. On a pu démontrer qu'il était déjà cultivé en 7 500 av. J.-C. Le nom du fruit dérive de l'aztèque auacatl. L'avocat a été decrit dès 1519 par l'Espagnol Encisco. De nos jours, sa culture s'est etendue à de nombreux pays tropicaux ou subtropicaux, les principaux pays producteurs étant les Etats-Unis, le Mexique, le Brésil, Israel. Au Mexique et au Guatemala, on prépare le guacamole, une purée d'avocat relevée d'ail, d'oignon et d'épices. Avec la chair, on produit des milk-shakes et des crèmes glacées. En pressant les fruits, on obtient une huile de grande qualité utilisée comme huile de table ou pour fabriquer des produits cosmétiques et des lotions capillaires. L'avocat est très riche en protéines, en vitamines et en acides gras insaturés. La teneur en lipides peut s'élever à 30 %.

La biologie de leur floraison est assez particulière, et environ 0,1% des fleurs seulement parviennent à se transformer en fruit. En effet, il existe deux groupes d'avocatiers : les fleurs des individus du premier groupe sont mâles puis femelles le lendemain, tandis que celles des individus appartenant au second groupe suivent un cycle inverse. Les principaux pays producteurs sont le Mexique, les Etats-Unis, le Brésil et la République Dominicaine, mais les avocats vendus en Europe proviennent principalement d'Israël et d'Afrique du Sud.
  • Persea americana