Plantes et botanique

Genres

0 connus

0 décrits

taux : 0 %

Espèces

0 connues

0 décrites

taux : 0 %

Elaeocarpaceae, De Candolle

Familles inclusesAristoteliaceae, Muntingiaceae

Description

Distribution

Carte de repartition des ElaeocarpaceaeLa famille est répartie dans les régions tropicales et subtropicales du monde entier, à l'exception notable du continent africain.

Appareil végétatif

Les Elaeocarpaceae sont des arbres ou des arbustes persistants ou semi-persistants. Le tronc produit fréquemment des exsudats. Les feuilles sont alternes ou opposées, simples, avec des marges fréquemment dentées ou serratulées. Elles possèdent des stipules. La nervation du limbe est pennée.

Reproduction

Les fleurs sont assemblées en grappes ou en panicules terminaux ou axillaires, plus rarement solitaires. Elles sont actinomorphes et très généralement bisexuées, plus rarement unisexuées, et il y a alors polygamie.

Le périanthe se compose d'un calice avec 4-5 sépales libres ou partiellement soudés, valvaires, et d'une corolle avec 4-5 pétales généralement libres, rarement soudés en un tube à la base, égaux ou inégaux, valvaires ou indupliqués-valvaires, aux marges frequement lobées ou laciniées.

Les étamines, libres, dont le nombre est supérieur ou égal à 8, ont un filet souvent pubescent, et des anthères biloculaires et basifixes, dorsifixes chez Muntingia, à dehiscence transversale ou poricide apicale. L'ovaire est supère, constitué par 2-7 loges possédant chacune 2-20 ovules biseriés et pendants. Le style est simple, exceptionellement multiple (Muntingia), et parfois lobé à l'extrémité.

Le fruit est une baie, une capsule ou encore une drupe. Les graines contiennent un embryon droit ou courbe, et un albumen abondant. La germination est généralement épigée.

Classification et phylogénie

La famille a parfois été rapprochée des Combretaceae et des Rhizophoraceae, et plus secondairement des Sarcolaenaceae et des Sphaerosepalaceae.

Mais c'est des Tiliaceae que les Elaeocarpaceae sont le plus proche. Certains auteurs fusionnèrent les deux familles, mais la majorité les gardaient séparées. Le genre Muntingia, par ses différences avec le reste de la famille, est parfois traité en tant que famille des Muntingiaceae ou rattaché aux Tiliaceae.

Intérets

Elaeocarpus reticulatus, originaire d'Australie, avec ses fleurs crèmes et ses drupes bleues, et E. dendratus, de Nouvelle-Zélande, avec ses fleurs jaunes paille, sont cultivés pour l'ornement. Les fruits et les graines de plusieurs Elaeocarpus sont consommées, et E. grandis, d?Australie, fournit un bois utilisé en ébénisterie.

Deux espèces de Crinodendron, C. hookerianum aux fleurs pourpres en urnes et C. patagua, aux fleurs blanches en cloches, sont aussi parfois cultivées.

L'espèce chilienne Aristotelia chilensis possède des baies réputées pour leurs propriétés médicinales, et qui entrent dans la composition d'un vin local. A. racemosa, de Nouvelle-Zélande fournit un bois utilisé en ébénisterie.

Quelques espèces de Sloanea sont exploitées pour leur bois.

Les genres de la famille

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés

Les espèces de la famille