Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Cucurbita, L. , Sp. Pl. ed. 1. 1010. 1753

Description

Distribution

Le genre est originaires des régions chaudes des Amériques, mais un certain nombre de ses espèces sont cultivées dans le monde entier.

Description

Il s'agit de plantes herbacées annuelles grimpantes ou rampantes. Les feuilles, alternes, sont simples à palmatilobées, pétiolées, aux vrilles à 2-7 ramifications. Les fleurs, actinomorphes et unisexuées (monécie), sont solitaires et axillaires. Elles se composent d'un calice campanulé à 5 lobes, d'une corolle campanulée à 5 pétales soudés à la base, les fleurs mâles possédant 3 étamines aux filets libres mais aux enthères cohérentes, les femelles de 3 staminodes et d'un ovaire infère et triloculaire. Les fruits sont des baies ovoides ou ellipsoides.

Cucurbita maxima

Duchesne ex Lamarck , Encycl. 2:151. 1786.

filter reset
Nom francophone : Potiron, courge, citrouille 

Distribution

Amérique du nord (Etats-Unis : Arizona, Californie, New Mexico, Texas, Mexique : Baja California, Chihuahua, Sonora). Talus, friches, berges, broussailles. Alt. : 100-1500 m.

Description

Annuelke grimpante ou rampante. Feuilles : suborbiculaires à réniformes (long : 150-250 mm, large : 150-250 mm), base cordée, marges dentées à subentières, apex obtus, pétiole pubescent (long : 150-200 mm), vrilles à 2-5 ramifications. Inflorescences : fleurs solitaires et axillaires. Fleurs : calice campanulé à 5 sépales linéaires lancéolés (long : 18-20 mm), corolle tubulaire à 5 pétales ovales orbiculaires et jaunes (long : 20-30 mm). Fruits : baies globuleuses.

Informations

Le potiron fait partie des plus anciennes plantes cultivées par l'homme. Il existait au Mexique il y a entre 10.000 et 15.000 ans. Se conservant longtemps, fade à légèrement parfumée, sa chair a une forte teneur en eau, et contient des protides, des glucides, du fer, du calcium et diverses provitamines. Elle est diététique et diurétiques. Les graines sont utilisées comme vermifuge contre le ténia. Elles contiennent jusqu'à 40 % de lipides : en Europe de l'est, on les récolte pour en faire de l'huile. Mais on les utilise aussi, depuis peu, pour soulager les douleurs de la prostate. Les jeunes feuilles sont aussi consommées comme légumes dans certaines régions tropicales.
  • Cucurbita maxima