Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Pachira, Aubl. , Hist. Pl. Guiane 2: 725. tt. 291, 292 (1775).

Synonymie Pochota, Sophia, Carolinea, Rhodognaphalopsis

Description

Distribution

Le genre est paleotropical.

Description

Il s'agit d'arbres caducs ou persistants, au tronc parfois épineux ou muni de contreforts. Les feuilles, alternes, sont palmaticomposées de 3-11 folioles sessiles ou petiolulées, simples et aux marges entières ou dentées. Les fleurs, actinomorphes et bisexuées, sont solitaires ou groupées en fascicules axillaires pauciflores. Elles se composent d'un calice tubulaire à campanulé, composés de 3-5 lobes, persistant ou accrescent, d'une corolle à 5 pétales imbriqués, de nombreuses étamines formant un tube staminal adné à la base des pétales, la partie supérieure des filets étant libres et groupées en 5-15 faisceaux, aux anthères dorsifixes, extrorses, à dehiscence longitudinales, et d'un ovaire supère, à 5 carpelles. Les fruits sont des capsules plus ou moins ligneuses et loculicides.

Pachira glabra

Pasq. , Rendiconti Reale Accad. Sci. Fis. 7: 18. 1868.

filter reset

Distribution

Amérique du sud (sud-est du Brésil), naturalisé ailleurs (régions tropicales).

Description

Arbre ou arbuste persistant (haut : 3-12 m). Feuilles : composées de 5-7 folioles oblongues (long : 55-290 mm, large : 23-110 mm), subcoriaces, base decurrente, apex apiculé, marges entières, pétiole glabre (long : 53-170 mm). Inflorescences : fleurs solitaires et axillaires. Fleurs : calice tubulaire (long : 15-20 mm), corolle aux pétales linéaires oblongs et blanchâtres (long : 130-165 mm), étamines rouges. Fruits : capsules subligneuses oblongues à ovoides (long : 85-120 mm).
  • Pachira glabra