Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Polygonum, L. , Sp. Pl. 1: 359. 1753

Synonymie Persicaria, Aconogonon, Bistorta, Tovara

Description

Distribution

Le genre est cosmopolite, mais est essentiellement concentré dans les régions tempérées de l'hemisphère nord.

Description

Il s'agit de plantes herbacées annuelles ou vivaces, plus rarement d'arbustes caducs. Les feuilles sont alternes, simples, entières, généralement subsessiles, munies d'une ochréa tubulaire et membraneuse, aux marges entières ou laciniées. Les fleurs, actinomorphes, sont bisexuées, rarement unisexuées avec dioecie, et sont groupées en racèmes, épis, capitules ou panicules axillaires ou terminaux, plus rarement solitaires. Le périanthe, persistant, se compose de 4-5 tépales plus ou moins connés. Il y a 4, 7 ou 8 étamines libres, et un ovaire supère à 2-3 carpelles. Les fruits sont des achènes trigones.

Informations complémentaires

Le nom du genre vient du grec poly, beaucoup et gemos, graines, en référence à l'importante production de graines de ces espèces. 

Les espèces du genre

Filtrer les espèces

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés

Polygonum bistorta

L. , Sp. Pl. 1: 360. 1753.

filter reset
Nom francophone : Renouée bistorte, bistorte, serpenta
Syn. : Bistorta lapidosa, B. major, B. officinalis, Persicaria bistorta, Polygonum lapidosum

Distribution

Cosmopolite (Europe, Asie), naturalisé (Amérique du nord). Pelouses, prairies. Alt. : 400-3000 m.

Description

Vibace rhizomateuse (haut : 50-80 cm). Feuilles ovales à linéaires ou lancéolées (long : 40-180 mm, large : 25 mm), base tronquée à subcordée, apex aigu à acuminé, marges entières, ochréa vert brunâtre et tubulaire, pétiole glabrescent (long : 1-20 mm). Inflorescences : épis terminaux denses (long : 40-90 mm). Fleurs : périanthe blanchâtre à rosâtre, à 5 tépales semi-connés, elliptiques (long : 2-3 mm), étamines : 8, ovaire : 3 styles. Achènes ellipsoides et trigones (long : 3-5 mm).

Informations

Le nom de l'espèce signale la caractère épais (bis, doublé) et tortueux de la souche (tortus, tortueux). Par la théorie des signatures, elle est censée soignée et prévenir les morsures de serpents. La plante contient des tanins qui réduisent les inflammations et qui sont hémostatiques et vulnéraires. Les pousses et les jaunes feuilles sont comestibles.
  • Polygonum bistorta