Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Sterculia, L. , Sp. Pl. ed. 1: 1007. 1753

Description

Distribution

Le genre est subcosmopolite, natif des régions tropicales et subtropicales du monde entier.

Description

Il s'agit d'arbres ou d'abustes persistants ou caducs, aux feuilles alternes, généralement simples, souvent palmatifides, pétiolées et munies de stipules caduques. Les fleurs, actinomorphes et bi- ou unisexuées (polygamie), sont solitaires ou groupées en panicules axillaires. Apétales, elles se composent de 5 sépales libres ou soudés à la base, plus ou moins pétaloides, de nombreuses étamines soudées en un androgynophore, et d'un ovaire supère, à 5 carpelles soudés. Les fruits sont des follicules plus ou moins ligneux, généralement dehiscents.

Informations complémentaires

Le nom du genre fait référence à Sterculius, dieu romain qui aurait enseigné aux hommes l'art de fumer les terres, allusion donnée à l'odeur fétide des fleurs et des feuilles de certaines espèces.

Les espèces du genre

Filtrer les espèces

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés

Sterculia hamiltonii

(O. Kuntze) Adelb. , in Blumea 5: 506. 1945

filter reset
Syn. : Clompanus hainiltonii, Sterculia coccinea

Distribution

Asie (Inde, Nepal, Birmanie, Bhoutan).

Description

Arbre ou arbuste persistant. Feuilles : elliptiques lancéolées, oblongues ou oblancéolées (long : 100-330 mm, large : 50-150 mm), base étroite, apex acuminé, marges entières, pétiole pubescent (long : 70-120 mm), stipules subulées (long : 40-50 mm). Inflorescences : panicules axillaires (long : 100-200 mm). Fleurs : unisexuées (dioecie), calice campanulé à 5 lobes triangulaires et jaunâtres (long : 12-15 mm). Fruits : 2-5 follicules oblongs lancéolés (long : 75-130 mm).
  • Sterculia hamiltonii