Plantes et botanique

Espèces

connues : 0

décrites : 0

taux : 0 %

Chenopodium, L. , Syst. ed. I. (1735)

Description

Distribution

Le genre est presque cosmopolite, mais essentiellement concentré dans les régions tempérées et subtropicales.

Description

Il s'agit de plantes herbacées annuelles ou vivaces, plus rarement de sous-arbrisseaux persistants, plus ou moins pubescents. Les feuilles, alternes, sont simples, avec des marges entières ou diversement dentées et lobées. Les fleurs, actinomorphes et essentiellement bisexuées, sont groupées en glomérules assemblés en panicules ou épis axillaires ou terminaux. Elles se composent de 5 sépales plus ou moins connés, parfois réduits au nombre de 3 ou 4, formant un périanthe globuleux, de 3-5 étamines libres et d'un ovaire supère et uniloculaire. Les fruits sont des utricules au pericarpe membraneux ou subcharnu.

Informations complémentaires

Le nom de chénopode vient du latin, signifiant pattes d'oie, en référence à la forme des feuilles de ces plantes.

Les espèces du genre

Filtrer les espèces

Aucun élément ne correspond aux critères sélectionnés

Chenopodium quinoa

Willdenow , Sp. Pl. i. 1301.

filter reset
Nom francophone : Quinoa

Distribution

Amérique andine (Colombie, Équateur, au sud jusqu'au Chili et en Argentine), naturalisé ailleurs. Cultivé.

Description

Annuelle (haut : 10 cm). Feuilles ovales à triangulaires , aux marges lobées, au pétiole glabre. Fleurs au périanthe globuleux, avec 5 étamines, groupées en glomérules assemblés en panicules terminaux (long : 40 cm).

Informations

Le quinoa est cultivé depuis plus de 3000 ans dans les hautes vallées des Andes de Bolivie, du Pérou, et de l'Équateur. Après l'arrivée des Espagnols, le quinoa fut remplacé par l'orge, mais sa culture fut maintenue dans les hauts plateaux éloignés. Sa période de culture dure de 4 à 6 mois. Il est récolté avant maturation complète afin d'éviter la chute de nombreuses graines. Après avoir de nouveau séché, battu et vanné la récolte, on enlève la saponine contenue dans les graines en les lavant dans une solution alcaline. Les graines, riches en protéines, faisant partie du menu quotidien des habitants des hauts plateaux andins, sont consommées en ragouts ou en soupes, ou encore sont moulues et donnent une farine qui, cuite avec la farine de blé ou roussie, se mange en potage. A partir des graines, on peut également faire une boisson alcoolisée appelée chicha, qui est obtenue après avoir haché, fait cuire et mâché les graines avant leur fermentation. Les feuilles se mangent comme légumes ou servent de fourrage. Les cendres obtenues des tiges et des feuilles, appelées llipta, sont mâchées avec des feuilles de cola. Au cours des dernières décennies, le quinoa a regagné en intérêt et l'on en exporte en quantités toujours plus importantes.
  • Chenopodium quinoa