Plantes et botanique

Genres

0 connus

0 décrits

taux : 0 %

Espèces

0 connues

0 décrites

taux : 0 %

Amaranthaceae, Jussieu

Familles inclusesDeeringiaceae, Subscariosaceae

Description

Distribution

Carte de repartition des AmaranthaceaeLa famille des Amaranthaceae est cosmopolite, absente seulement des régions arctiques et alpines. Elle est particulièrement abondante dans les deux continents américains et en Afrique subsaharienne.

Appareil végétatif

Il s'agit de plantes herbacées annuelles ou vivaces, plus rarement d'arbustes ou de plantes grimpantes. Les rameaux sont généralement couverts de trichomes simples (ramifiés chez Tidestromia). Les feuilles sont généralement alternes, plus rarement opposées, simples, aux marges entières (parfois serratulées chez Iresine ou crispulées chez Amaranthus), et dépourvues de stipules. L'appareil végétatif, anatomie y compris, est similaire à celui des Chenopodiaceae.

Reproduction

Les fleurs sont solitaires ou groupées en cymules arrangées en épis, en panicules, en thyrses, en glomérules ou en racèmes. Chacune est axillée par une bractée et deux bractéoles, bien que chez certaines Amaranthus, il n'y ait qu'une bractéole ou pas du tout. Parfois, les fleurs latérales sont stériles et développent des épines, des ailes ou des poils aidant à la dispersion, des graines, comme chez Froelichia. Les bractéoles sont frequemment bien développées, scarieuses et parfois très colorées.

Elles sont bisexuées, rarement unisexuées, et dans ce cas il peut y avoir monécie ou dioecie. Généralement petites, elles sont actinomorphes et hypogynes. Le périanthe est composé de 4-5 tépales scarieux ou membraneux, libres ou plus souvent soudés en une coupe ou un tube. Les 1-5 étamines oppositépales sont libres ou souvent soudées à la base des filets en un tube. Chez certains genres, des appendices pétaloïdes d'origine staminale s'élèvent à partir de ce tube entre les étamines. Les anthères, introrses et basifixes, sont biloculaires et possèdent alors une seule fente de dehiscence, ou tetraloculaires et possédant deux fentes de dehiscences. L'ovaire est supère, uniloculaire et formé de 1-3 carpelles libres ou adnés au périanthe, et contient 1 ou plusieurs ovules. Le style est unique ou absent.

Le fruit peut être une baie, une pyxide ou une nucule ; les graines ont généralement un testa brillant et l'embryon est courbé et périphérique, entourant le perisperme.

Classification et phylogénie

C'est une famille proche de celle des Chenopodiaceae, qui s'en sépare par leur périanthe scarieux et leurs étamines fréquemment soudées en anneau, mais qui se rapprochent par les fleurs généralement minuscules, le périanthe mono-verticillé, le gynécée syncarpique avec un ovaire supère et un seul ovule basal à placentation basale ou centrale et libre, les caractéristique du pollen, le developpement embryonnaire typique des Centrospermales, les pigments de type betalaine et les types de plastides rencontrés.

La famille se divise en deux sous-familles, chacune comportant deux tribus.

La sous famille des Amaranthoideae groupe les genres aux étamines quadriloculaires et dont l 'ovaire possède un ou plusieurs ovules. On y distingue la tribu des Celosieae (Celosia, Deeringia...) et la tribu des Amarantheae (Amaranthus, Ptilotus, Achryranthes...)

La sous-famille des Gomphrenoideae groupe des genres aux étamines biloculaires et à l'ovaire uniovulé. On y distingue la tribu des Brayulineae (Brayulinea et Tidestromia) et celle des Gomphreneae (Froelichia, Pfaffia, Alternanthera, Gomphrena et Iresine).

Intérets

La famille comprend de nombreuses espèces adventices, mais beaucoup sont cultivées comme plantes ornementales de jardin et quelques-unes comme légume.

Les graines de certaines Amaranthus sont comestibles, et consommées en Amérique centrale et en Amérique du sud. Quelques espèces sont connues pour leurs qualités médicinales.

Les Celosia sont souvent des plantes ornementales. Celosia cristata, communément appelée crête de coq, est une des plus rencontrée. Les espèces d'Alternanthera des tropiques du Nouveau-Monde sont cultivés pour leurs feuilles ornementales, et les feuilles charnues d'A. sessilis sont consommées dans plusieurs pays tropicaux. Iresine herbstii et I. linderii d'Amérique du sud sont appréciées pour leurs feuilles écarlates comme plantes d'intérieur. Ptilotus manglesii d'Australie est parfois cultivée comme plante de massif, et Gomphrena globosa, une espèce tropicale annuelle aux fleurs colorées, est utilisée en fleur séchée.

Les espèces de la famille